L’ASSE était opposée à Lorient ce soir en ouverture de la 31ème journée de Ligue 1 et s’est faite écraser 6-2 alors qu’elle menait pourtant 2-0 après vingt minutes de jeu. Retour sur cette prestation ridicule.

Un début canon mais Kolo saborde le match

En première période, les Verts ont frappé les premiers par deux fois grâce à des réalisations assez rapides de Denis Bouanga (4ème minute) et Arnaud Nordin (22ème minute) mais n’ont malheureusement pas su tenir leur avantage conséquent. En effet, alors qu’ils étaient plus en réussite tant offensivement que défensivement, notamment grâce à quelques arrêts de Bernardoni et un but refusé pour un hors-jeu très limite, ils ont concédé plusieurs occasions (11 frappes/6 cadrées pour Lorient contre 6/4 cadrées pour Saint-Étienne) et ont craqué juste avant la mi-temps en quelques minutes. Tout d’abord sur un penalty transformé par Terem Moffi à la 42ème minute suite à une faute bête de Kolodziejczak dans la surface sur Mendes et une deuxième fois à la 46ème minute sur un bon centre du même Mendes du côté de Kolodziejczak, une nouvelle fois, et une reprise instantanée d’Ibrahima Koné. Passeur décisif sur le premier but stéphanois, Kolo a donc coûté deux buts très importants et a grandement contribué à la dégringolade des Verts.

Le naufrage complet

Et le défenseur de 30 ans ne s’est pas arrêté là puisque c’est encore de son côté qu’est arrivé le 3ème but breton marqué par Enzo Le Fée à la 61ème minute, bien lancée en profondeur par Moffi. Il n’y était cependant pour rien sur le quatrième inscrit quatre minutes plus tard puisqu’il venait de sortir, Ibrahima Koné s’offrant un doublé suite à un bel une-deux avec Moffi conclu dans la surface. Les Verts ont ensuite totalement sombré et ont dû évoluer à dix contre onze durant vingt-cinq minutes à cause du carton rouge reçu par Yvan Neyou, fraîchement entré et de retour après plusieurs mois hors du groupe. Dans les dernières minutes, ils ont encaissé deux humiliants cinquièmes et sixièmes buts par l’intermédiaire de l’intenable Terem Moffi et de Quentin Boisgard. Inutile de s’étaler sur les nombreuses offensives dangereuses des hommes de Pascal Dupraz puisqu’il n’y en a quasiment pas eu, réagir n’étant visiblement plus dans le vocabulaire stéphanois. Avec cette dégradante défaite, l’ASSE n’envoie pas qu’un simple message à ses concurrents directs, elle crie tout bonnement haut et fort que son équipe n’a que peu d’honneur et que ses joueurs comptent jouer le maintien du club dans l’élite à la roulette russe. Que ça soit sous Puel ou Dupraz, cette équipe affiche une irrégularité et une fragilité folles mais en tant que passionnés et amoureux des Verts, nous garderons l’espoir tant qu’il existe, même si celui-ci est de plus en plus entamé. L’ASSE est et restera 18ème au terme de cette journée mais risque de voir des concurrents se rapprocher ou s’éloigner, comme Lorient qui compte désormais quatre points d’avance. Rendez-vous samedi prochain à 17h face à Brest dans le Chaudron.

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.