L’ASSE s’est incliné 2 à 0 face à Ajaccio lors d’un match catastrophique du début à la fin. La rencontre a mal commencé dès l’avant-match, puisque Sissoko n’a pas pu démarrer à cause d’une blessure à l’échauffement. Dès le début du match, les Verts n’ont pas maîtrisé grand-chose et n’ont pas su se procurer d’occasions. Les Corses ont ouvert le score sur un penalty sifflé honteusement par l’arbitre de la rencontre. Juste avant la deuxième mi-temps, les Rouge et Blanc ont doublé la mise sur un corner concédé trop facilement.

Au retour des vestiaires, rien de nouveau sous le soleil de l‘île de beauté. Les Stéphanois ont eu la possession mais ont été incapables de faire quoi que ce soit. Il faudra attendre la toute fin du match pour que l’arbitre Pierre Legat crucifie l’ASSE avec un carton rouge inexistant infligé à Monconduit. Un scandale arbitral qui peut avoir des conséquences sur la suite du championnat et sur la montée en Ligue 1. Le club ne doit pas laisser passer ça et doit au moins faire en sorte que le milieu de terrain des Verts ne soit pas suspendu.

Un match à oublier, même si cela sera difficile. On a senti les joueurs fatigués et s’ils jouent comme ça lors des derniers matchs, cela ne permettra pas au club de retrouver l’élite, que ce soit directement ou même par les barrages