Présent en conférence de presse d’avant-match ce midi, Mathieu Debuchy a expliqué dans de propos retranscris par Le Progrès-ASSE que le groupe voulait changer les choses afin de stopper cette terrible série de défaites. Le capitaine stéphanois a souligné que cela allait passer par une révolte sur le terrain. Extraits.

Besoin d’une révolte

« Je sens un groupe qui a cœur d’enrayer cette spirale négative. On a pas été au niveau il ne faut pas se le cacher. On est rentré dans une spirale négative. On a manqué de caractère et de maturité par moment. J’ai essayé d’apporter un peu de révolte à Brest. J’ai un rôle de capitaine à jouer et ma période de convalescence a été dure à vivre… On a besoin de révolte pour réveiller tout le monde. Les reproches sont à mettre sur l’ensemble du groupe, pas uniquement sur la jeunesse. Il faut montrer sur le terrain qu’on a envie de rebondir rapidement. On a envie de redorer notre image, il y a des joueurs de qualité dans cet effectif. »