Data/Tactique

Data / Tactique : comment l’ASSE a raté son maintien ?

Il nous a fallu du temps, pour digérer, analyser, comprendre. Comment l’ASSE a pu être relégué en Ligue 2 ? Qu’aurions-nous pu faire de mieux tactiquement ? Nous allons tenter de répondre à ces questions, bien que pas évidentes, parce que le football n’est pas une science, la tactique et la data ne sont que outils et sont en aucun cas gages de vérité absolue.

Que reprocher ?

Si on ne doit analyser uniquement que le match retour à Geoffoy-Guichard, on ne peut pas reprocher à Pascal Dupraz un manque d’allant offensif (17 tirs dont 9 cadrés) ni son organisation défensif (1 pressing collectif sur 2 réussi). Peut-on reprocher aux joueurs de ne pas avoir mouillé le maillot ? Non plus, les Verts ont répondu présent à l’impact (56 % de duels gagnés et 90 seconds ballons gagnés contre 81 pour les Bourguignons. Peut-on reprocher un manque d’efficacité ? Certainement, les Verts se sont procuré 1,84 but attendu, soit environ 1 but toutes les 10 frappes. Et ce fut bien le gros défaut des Verts tout au long de la saison, un manque d’adresse criant au moment du dernier geste, de la dernière passe, de la frappe. Les Stéphanois n’ont ainsi réussi que 19 % de leurs centres, réussissant pourtant à rentrer 71 fois dans le dernier tiers Auxerrois (soit 30 fois de plus que ces derniers) et 25 fois dans la surface de réparation, le triple de leurs adversaires. La sélection de tirs (voir image ci-dessous), est pourtant loin d’être déplorable, il aura fallu un grand Donovan Léon pour sauver l’AJA. Peut-on en vouloir à Paul Bernardoni alors ? Guère plus, la tête d’Hamza Sakhi est lumineuse et placée et le jeu au pied du gardien des Verts a été pour une fois serein (88 % de passes réussies sur 50 tentées). 

Pouvaient-ils faire mieux ?

Évidemment, à froid, avec de la data, il est toujours plus facile de montrer les faiblesses de chacun. Mais certains choix ont quand même surpris ce dimanche. En premier lieu, la titularisation de Wahbi Khazri. Avec une séance de penalties éventuelle, Pascal Dupraz, s’était d’avance retiré un excellent joueur dans ce domaine. Un choix qui lui a d’ailleurs donné tort, tant la performance du Tunisien a encore été transparente, comme sa fin de saison où on attendait bien plus de l’ancien joueur du SC Bastia ou de Bordeaux pour sauver les Verts. 45 % de duels gagnés, seulement 16 ballons touchés et un impact défensif bien inférieur à celui d’un Enzo Crivelli qui s’est affiché en grande forme, comme à l’aller. Peut-être le choix qui n’a pas fait pencher la balance du bon côté. Adil Aouchiche représente un cas similaire, bien que sa double confrontation soit intéressante dans le jeu, son manque d’épaisseur physique (seulement 1 duel sur 6 remporté) dans une double confrontation aussi intense s’est fait ressentir et dans un 4-4-2, Arnaud Nordin, voire Sada Thioub aurait peut-être été plus préférable. Le dernier choix, évidemment, reste celui d’Harold Moukoudi qui a semblé une nouvelle fois perdre ses moyens, une 26e rencontre avec lui sur la pelouse sans victoire, pourtant Saidou Sow avait de nouveau conquis le cœur des supporters verts après sa belle performance face à Nice. Il est maintenant trop tard pour changer le cours de l’histoire. 

L’ASSE est donc relégué en Ligue 2, un championnat totalement différent, le club le sera peut-être aussi totalement avec les nombreux joueurs libres sur le départ, un nouveau coach à l’horizon et peut-être de nouveaux propriétaires. Ce qui est sûr, c’est que Ligue 2 ou pas, nous, nous serons toujours là pour analyser les performances de nos Verts.

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :