Nous fêtions hier les 45 ans de la finale de Coupe d’Europe des Clubs Champions entre l’ASSE et le Bayern de Munich, l’occasion d’avoir quelques témoignages d’anciens joueurs stéphanois. Après Osvaldo Piazza, c’est Dominique Bathenay qui s’est remémoré les souvenirs de cette finale et de cette épopée dans l’émission « 100% Verts » sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

Un match indécis

« Les poteaux carrés font partie des images de cette finale de 76. On a perdu, c’était de la faute des poteaux carrés. C’est la légende. Mais on a perdu car ils ont marqué un but et pas nous. Je pense qu’on a fait un bon match. J’avais revu le match une fois, on a fait jeu égal avec le Bayern de Munich mais eux aussi ont eu des occasions. Ce n’était pas flagrant non plus qu’on puisse gagner. On aurait pu gagner ce match, on ne l’a pas fait. »

Toute la France derrière les Verts

« Mais en définitive, on en parle encore parce qu’il y a eu les poteaux ou parce qu’on a perdu, parce que toute la France était là, parce que tous les supporters étaient derrière les joueurs de Saint-Étienne, parce qu’on représentait des valeurs. Je pense que c’est ça le plus important. Après, avoir gagné… Oui, on aurait bien aimé mettre une grosse ligne sur notre CV. Mais la vie est comme ça, on ne va pas vivre avec des regrets. »