Actualité

Bajic : « C’est particulier bien sûr de quitter mon club de toujours mais j’ai saisi l’opportunité paloise »

Désormais joueur du FC Pau en Ligue 2, Stefan Bajic s’est confié sur son départ de l’ASSE dernièrement dans le quotidien La République des Pyrénées et a expliqué pourquoi avoir dit oui au projet palois.

Une belle opportunité

« Le mercato était terminé donc dans mon esprit tout était clair : j’avais en tête de rester à Saint-Etienne jusqu’à la fin de saison. Mais Alex Ollieros s‘est blessé contre Nîmes le mardi soir. Le lendemain, le directeur général de Saint-Etienne m’a appelé pour me dire que Pau était intéressé. J’ai vu ça comme une opportunité. Pour moi, jouer, c’est le plus important. À Saint-Etienne, ce n’était pas le plan pour moi. J’ai saisi l’opportunité paloise et j’en suis très content. J’étais parti dans l’idée de ne pas jouer sur cette fin de saison. Les circonstances ont fait que je me retrouve là. Donc oui, c’est une opportunité. J’ai envie de relever le challenge, de montrer de quoi je suis capable et donner le maximum pour le club. »

Eternellement reconnaissant envers l’ASSE

« Je suis né à Sainté, j’étais à l’ASSE depuis ma première licence en U7. C’est particulier bien sûr de quitter mon club de toujours. J’ai quitté ma famille, mes amis et je découvre quelque chose de nouveau. Mais je ne suis pas inquiet, je vais très vite m’adapter. Ça pimente un peu ma vie. J’ai été très bien accueilli, je sens que c’est une famille. Je reste un jeune joueur qui apprend son métier, qui travaille au quotidien et qui est là pour enchaîner les matches. Je n’ai pas de sentiment de revanche parce que je remercierai toujours Saint-Etienne qui m’a formé en tant que joueur et en tant qu’homme. Ce club m’a donné du temps de jeu et je ne peux que l’en remercier. Maintenant j’ai fait un choix sportif et je l’assume. »

Jouer le maximum

« Je viens à Pau pour engranger des matches, donner le maximum et faire les plus belles performances possibles. On m’a proposé du temps de jeu en Ligue 2, j’ai foncé. Peut-être que ça pourra m’aider pour l’équipe de France Espoirs. Mais si j’ai dit oui quand le coach Didier Tholot m’a appelé, c’est pour jouer le week-end, ne pas m’arrêter aux entraînements. Les matches de L2 seront aussi durs que ceux de L1, il faut faire preuve d’humilité. La différence de niveau ne me perturbe pas, il fut juste être bon. »

Un autre contexte

« Avec une ferveur populaire moins importante, ça sera un autre contexte à Pau qu’à Sainté. À Saint-Etienne, il y avait une pression populaire car c’est un club mythique. Mais de la pression, il y en a aussi à Pau. Et partout où on va. Pour moi, elle y sera en tout cas parce que je suis un compétiteur. Je vais chercher à travers mon exigence au quotidien à être le plus performant possible. Je suis jeune mais j’ai un peu d’expérience à travers le nombre de matches que j’ai pu jouer en pro, les convocations en équipe de France jeunes, les JO de Tokyo. J’ai acquis un certain bagage, le but est de l’exploiter au maximum et de le mettre au service du collectif. Je suis un gardien explosif avec de bonnes jambes et bon sur sa ligne. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :