L’ASSE était opposée ce soir à l’AS Monaco pour le compte de la septième journée de Ligue 1 et s’est inclinée 3-1, la quatrième défaite de la saison. Retour sur ce match.

Une première intéressante malgré le rouge

En première période, les Verts se sont montrés valeureux et ont affiché un beau visage. Réalisant un premier quart d’heure très intéressant ponctué de deux poteaux de Khazri et Bouanga, ils ont malheureusement encaissé un but à la 27ème minute sur l’une des seules grosses occasions monégasque. Suite à une passe manquée de Nadé, Fofana lança Volland qui ne se fit pas prier pour prendre le dessus sur Kolodziejczak et crucifier Green d’une lourde frappe dans la lucarne. Un coup de massue qui a ensuite engendré un mauvais passage pour les hommes de Claude Puel dans ce premier acte. Cinq minutes plus tard, Moukoudi se manqua un peu au milieu de terrain et permit à Diop de lancer Boadu dans la profondeur, situation mal appréciée par Green qui loupa sa sortie et son tacle sur l’attaquant hollandais. L’arbitre n’hésita pas pour sortir un carton rouge et donc exclure le jeune portier des Verts. Pour remédier à cela, Puel décida de sortir Nordin pour faire entrer Bajic dans les buts mais aussi Youssouf à la place de Nadé pour passer à une défense à quatre avec Camara en latéral droit. L’autre jeune gardien stéphanois s’est de suite distingué en sortant une belle parade sur le coup-franc concédé par son coéquipier anglais. Juste avant cela, Monaco se montrait insistant et a également touché un montant sur une frappe enroulé de Matazo à l’entrée de la surface. Par la suite, nos stéphanois ont sorti la tête de l’eau et ont mis en difficulté l’ASM. Un temps fort payant puisque Bouanga parvint à égaliser à la 40ème minute d’une frappe puissante de l’extérieur du pied droit suite à un travail combatif de Krasso qui lui délivra un beau centre au second poteau. Avec ce but, l’ASSE revenait dans le match, à dix contre onze, et faisait preuve de caractère.

Monaco au dessus

La seconde période fut bien plus compliquée et les joueurs du Rocher ont eu la maîtrise globale du ballon. Malgré une très grosse occasion et un nouveau poteau trouvé par Bouanga à la 56ème minute, les Verts ont eu énormément de mal à exister et ont assez logiquement encaissé deux buts à mettre au crédit de Ben Yedder. Le premier sur un penalty bêtement concédé par Kolodziejczak à cause d’une main dans la surface sur corner à la 61ème minute et le second sur une belle reprise du droit à la 86ème. Trop dur pour nos stéphanois qui n’ont donc pas encore gagner cette saison et occupent toujours la 19ème place du classement avant de recevoir samedi l’OGC Nice de Christophe Galtier. Tout n’est cependant pas à jeter à la poubelle dans ce match et il faudra continuer de se battre pour inverser la tendance.

Allez les Verts !

Les stats du match.