Stéphanois pendant un an et demi de janvier 2005 à juillet 2006, Alaeddine Yahia suit toujours de près les Verts et a récemment apporté son expertise sur la situation actuelle de l’équipe dans une interview accordée à En Vert Et Contre Tous. L’ancien international tunisien s’est notamment arrêté sur le cas de deux joueurs, Jessy Moulin et Ryad Boudebouz. Extraits.

Moulin n’a rien demandé

« Jessy Moulin c’était le meilleur gardien de France en début de saison, et maintenant tout est de sa faute. C’est un très bon gardien, qui doit toujours prouver plus que les autres. Certes, il a moins d’expérience que Ruffier mais c’est un excellent gardien. Le pointer du doigt, c’est se tromper de combat. Avoir un Moulin dans son effectif, c’est un luxe. Je connais le joueur, je connais l’homme, c’est vraiment un luxe. Mais on aime bien chier dans les bottes de certains, parce qu’il vient du club, parce que ceci, parce que cela, il ne dit rien Jessy… C’est un bon gardien. »

Boudebouz pourrait énormément apporter

« Il y a un joueur que je ne connais pas personnellement, mais que je trouvais bon lorsque j’évoluais contre lui, c’est Ryad Boudebouz. Le dernier match que j’ai vu de lui avec Saint-Étienne, c’est celui où il marque contre Rennes et qualifie Sainté pour la finale. Boudebouz est un bon joueur de Ligue 1, il pourrait faire énormément de bien à cette équipe de Saint-Étienne. Que ce soit sur les coups de pied arrêtés, dans l’entrejeu avec sa qualité de passe, sa capacité à éliminer. C’est un luxe de l’avoir dans son effectif. »