crédit photo : staderennais.com

Présent en conférence de presse aujourd’hui avant le déplacement à Dijon ce vendredi, Julien Stéphan a de nouveau évoqué le départ avorté d’M’Baye Niang à l’ASSE. L’entraîneur rennais revient sur le fameux appel téléphonique qu’il aurait eu avec l’attaquant sénégalais et explique que les règles sont claires pour lui dans des propos rapportés par le quotidien Ouest-France.

Niang a contacté Stéphan le vendredi matin

« Son prêt n’a pas abouti pour les raisons qui appartiennent à Saint-Étienne et sans doute aussi à M’Baye, je ne peux pas rentrer dans les détails, même si j’ai lu quelques contre-vérités, comme quoi je l’aurais appelé vendredi matin. Je ne l’ai pas appelé, c’est lui qui m’a appelé. C’est important de bien faire la distinction pour que tout le monde ait tous les éléments pour juger après ce qui s’est passé.« 

Accepter la concurrence

« J’ai toujours été très clair. J’ai toujours posé les règles, lors de notre dernier échange téléphonique, lorsqu’il m’a appelé. Je lui ai redit les règles, je lui ai redit qu’à partir du moment où il acceptait ces règles-là et cette concurrence, on l’accueillait à bras ouverts et on l’attendait. La hiérarchie dans une saison est toujours mouvante. Et on espère, en tant qu’entraîneur, qu’elle soit toujours mouvante. Ça veut dire que le groupe vit, que le groupe bouge. »