Actualité

Soucasse : « Romeyer et Caïazzo nous permettent vraiment de travailler dans la sérénité »

Dans une interview accordée récemment à News Tank Football, Jean-François Soucasse s’est penché sur sa nomination en tant que Président exécutif de l’ASSE et plus globalement sur la refonte de l’organigramme de la direction stéphanoise. Extraits.

Puel avait beaucoup de missions

« Après discussions avec Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, car je voulais être sûr de mon périmètre d’action, j’ai accepté de prendre des fonctions élargies par rapport aux six premiers mois. Mais c’est le départ de Claude Puel qui a donné plus de lisibilité à mes attributions de président exécutif. Claude tenait une place centrale en qualité de manager général du secteur sportif. Il entraînait le groupe professionnel et avait la responsabilité stratégique du centre de formation, du recrutement et du service médical. Difficile de mener de front toutes ces missions. »

Le duo Perrin-Rustem pour l’épauler

« Il m’a semblé indispensable de changer au profit d’une organisation plus adaptée afin d’atteindre l’objectif prioritaire du maintien en Ligue 1. J’avais dès lors besoin, auprès de moi, d’une personne capable de diriger la politique sportive du club et de choisir l’entraîneur qui reprendrait l’équipe professionnelle. J’ai identifié Loïc Perrin comme celui qui pouvait le mieux incarner ce poste à l’ASSE. Malgré le contexte difficile, il a accepté immédiatement avec enthousiasme. Parallèlement, j’ai voulu la montée en puissance de Samuel Rustem (directeur général adjoint en charges des activités sportives) à mes côtés, ce dernier jouant un rôle central dans l’accompagnement de Loïc et l’optimisation de la structuration du club. »

Autonomie et sérénité

« Je bénéficie d’une complète autonomie dans la gestion opérationnelle du club. Je laisse, moi aussi, beaucoup d’initiatives aux équipes du moment que l’on reste dans la stratégie définie. Évidemment, il existe des sujets qu’un président exécutif doit évoquer avec les actionnaires, comme dans toute entreprise normalement organisée. Mais l’intégration de Loïc Perrin était mon choix comme celui du nouvel entraineur était celui de Loïc et de la nouvelle direction. De la même façon, le mercato a été mené par Loïc, Samuel et moi, tant d’un point de vue sportif qu’économique, en relation avec le nouvel entraîneur, Pascal Dupraz. Les deux actionnaires nous permettent vraiment de travailler dans la sérénité. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :