L’ASSE va disputer demain son dernier match amical de la préparation estival 2021 en affrontant l’Eintracht Francfort, club historique d’Allemagne qui vient de réaliser la meilleure saison de son histoire moderne en Bundesliga avec une 5ème place obtenue. Petite présentation de cette équipe qui s’annonce être un adversaire coriace pour nos Verts.

Une énorme perte lors de ce mercato

Tout d’abord, il est important de noter que le club a perdu son joueur le plus décisif de la saison dernière en la personne d’André Silva (28 buts/8 passes décisives), attaquant portugais de 25 ans vendu 23 millions d’euros au RB Leipzig début juillet (acheté seulement 3 millions un an auparavant au Milan AC). Pour palier ce départ, et toujours dans l’optique de recruter malin, les dirigeants ont fait signer librement l’avant-centre colombien de River Plate, Rafael Borré (25 ans), joueur qui cartonne en Argentine depuis plusieurs saisons (149 matchs, 56 buts/18 passes décisives) et qui est valorisé à 17 millions d’euros par le site Transfermarkt. En plus de cette arrivée, ils ont également investi sur l’avenir en achetant le jeune espoir danois Jesper Lindström, milieu offensif de 21 ans qui a inscrit 15 buts et délivré 15 passes décisives en 65 matchs avec son club formateur de Bröndby (Danemark). Deux nouveaux joueurs dont il faudra se méfier mais ils ne sont malheureusement pour l’ASSE pas les seuls.

Un effectif estimé à 222 millions !

En effet, le club compte également dans ses rangs des joueurs comme le milieu offensif japonais Daichi Kamada (5 buts/15 pd la saison dernière), le milieu gauche serbe Filip Kostic (4 buts/17 passes décisives la saison dernière) ou encore les défenseurs centraux Evan N’Dicka, Martin Hinteregger et Tuta. Ils ne sont pas dépourvus non plus de bons latéraux avec la recrue Christopher Lenz, Danny da Costa et l’ancien monégasque Almamy Touré. Au milieu de terrain, ils peuvent compter sur des joueurs plus qu’intéressants comme Djibril Sow, Amin Younes ou encore l’expérimenté Sebastian Rode (passé par le Bayern Munich et Dortmund). Pour ce qui est du gardien de but, l’entraîneur Oliver Glasner dispose de l’ancien parisien Kevin Trapp, titulaire indiscutable du poste depuis son retour au club en 2018. Un effectif qui est donc plus que compétitif et qui est aujourd’hui estimé au total à 222 millions d’euros par Transfermarkt tandis que celui de Claude Puel ne dépasse pas les 100 (94,7 millions). Nos stéphanois devront se montrer très sérieux défensivement pour ne pas encaisser une pluie de buts face à la 3ème meilleure attaque de Bundesliga de la saison dernière, même si elle est orpheline d’André Silva, et aussi assez tranchants offensivement puisqu’il y aura la place de briller au vu de certaines fébrilités défensives des allemands (10ème défense de Bundesliga la saison dernière avec 53 buts encaissés).

Une préparation mitigée

En quatre matchs amicaux disputés jusqu’à présent, les Aigles ont gagné autant de fois qu’ils ont perdu mais avec des compositions parfois très loin de l’équipe-type. Ils se sont inclinés 3-1 face au SV Wehen (D3 allemande) et 3-2 contre le Racing Club de Strasbourg mais ont gagné 1-0 et 6-1 contre Sandhausen (D2 allemande) et le FC Giessen (D4 allemande). Ils auront donc certainement à cœur de réaliser une grosse performance demain à une semaine de leur premier match officiel, en Coupe d’Allemagne, face au SV Waldhof Mannheim (D3).