Actualité

Romeyer sort du silence sur les incidents d’ASSE-AJA !

Après s’être penché sur la vente du club, Roland Romeyer est revenu sur la soirée cauchemardesque du 29 mai dernier qui a entériné la descente de l’ASSE en Ligue 2. En effet, dans une interview accordée au journal Le Progrès, le co-actionnaire stéphanois s’est exprimé sur les incidents ayant eu lieu après le coup de sifflet final du match face à Auxerre et a expliqué avoir eu peur qu’un drame sans précédent soit causé par les comportements irresponsables. Extraits.

Une dispositif de sécurité plus important que pour un derby

« Il faut rappeler que l’ASSE, comme l’ensemble des autres clubs de football professionnel, ne peut, à lui seul, assurer la sécurité dans un stade et ses abords. Les incidents à Lyon, Marseille, Nice, Angers, Paris FC ou Lens le démontrent. S’agissant de la réception d’Auxerre, le club avait mis en place un dispositif de sécurité particulièrement renforcé avec près de 500 agents, soit un nombre plus important que lors des derbys contre l’OL, alors qu’il y avait une tribune de moins (ndlr : le kop sud purgeait un huis clos). Plusieurs forces de police étaient également présentes. La réalité, c’est qu’une nouvelle fois, nous regrettons l’intrusion des engins pyrotechniques à l’intérieur des sacs, en forçant avec une violence organisée les portes du stade. Les vidéos qui ont été communiquées par le club à la commission de discipline de la Ligue expliquent parfaitement les conditions dans lesquelles les engins ont pu être introduits dans le stade. Il ne s’agit pas de compromission ou de laxisme de la part du club ! »

La soirée la plus sombre connue par Romeyer dans le Chaudron

« La soirée du 29 mai est la plus sombre que j’ai vécue à Geoffroy-Guichard depuis que je suis co-actionnaire de l’ASSE. Le traumatisme a été énorme. Cela a été une grande souffrance personnelle, étant moi-même supporter depuis 1957. Je suis malheureux pour le club, les salariés et les supporters (…) Ce 29 mai a été terrible… J’ai vraiment eu peur que des comportements irresponsables, allant jusqu’à des tirs de mortiers en direction de la tribune officielle, n’entraînent la mort et que la pelouse de Geoffroy-Guichard ne soit, à jamais, tachée de sang. Nous avons déploré près de 40 blessés parmi lesquels des supporters, des policiers, des stadiers et même des joueurs. Ce qui est certain, c’est que sans une collaboration étroite avec les autorités, les instances, les collectivités et la justice, à Saint-Étienne comme ailleurs, on n’y arrivera pas. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 39,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :