Quels joueurs doivent hausser le niveau cette saison ? – Partie 1

Ce sont des mots qui reviennent souvent dans la bouche de Laurent Battles. “Il faut hausser le niveau de jeu“, “certains joueurs doivent montrer de meilleurs choses“. L’entraîneur des Verts le sait, son équipe devait faire beaucoup mieux la saison dernière. Même si le mercato d’été était plutôt aléatoire, les joueurs en place auraient dû être plus performants. Chacun des joueurs a été validé par Laurent Batlles, qui sait ce qu’il veut sur un terrain. Hormis Lenny Pintor et Benjamin Bouchouari qui étaient des paris, tous les joueurs recrutés avaient déjà confirmé.

Les paramètres de la qualité de la cellule de recrutement (dont nous vous avons déjà parlé dans un article précédent), celle des joueurs, ont déjà été abordés. Il reste, entre autres, les paramètres de la forme physique et du professionnalisme. Nous allons nous concentrer dans cet article sur le niveau de jeu affichés par certains joueurs la saison dernière de manière un peu piquante. Nous savons qu’ils peuvent faire mieux, ainsi nous allons nous expliquer dans les prochaines lignes.

Limite de niveau ou manque d’intensité ?

Nous allons passer au crible, un à un, les joueurs dont le rendement nous a paru insuffisant la saison dernière. L’objectif est de voir ce qui peut être amélioré. Il n’est pas question évidemment de tirer sur l’ambulance. Ainsi les joueurs, le coach et nous-mêmes supporters savons que ces joueurs peuvent mieux faire. Nous allons extraire le bien du moins bien pour éclairer les lanternes des observateurs.

Victor Lobry

Le milieu de terrain a effectué une saison en dents de scie. Alors que sur la première partie de saison, le milieu de terrain était notre point fort, c’était l’inverse sur les cinq derniers mois. Au début de saison, Lobry montrait beaucoup d’inspiration dans la construction du jeu, ainsi que beaucoup d’impact dans chacun de ses gestes, que ce soit avec ou sans ballon. Il a paru ensuite moins impliqué, plus passif sur les mois qui ont suivi. Conséquemment, il paraissait plus en difficulté technique balle au pied. Il paraissait moins présent au milieu de terrain. tout cela est lié, un manque d’application et de concentration entraîne nécessairement du déchet dans tous les aspects du jeu. A sa décharge, son placement en piston gauche lui a coûté. Il paraissait très en difficulté sur ce poste et il n’a jamais réussi à remonter la pente, même après avoir été replacé dans l’axe. Nous croyons sincèrement aux qualités de Victor Lobry et surtout à quel point sa patte gauche peut nous faire du bien dans la créativité. D’ailleurs, il a semblé de mieux en mieux sur cette fin de préparation.

Léo Pétrot

Cela peut sembler dur au vu de sa montée en puissance sur la deuxième partie de saison. Cependant le rendement de Léo Pétrot est encore insuffisant. Il doit être le symbole de cette équipe. Formé au club, encore jeune pour un défenseur et ayant effectué une saison de bonne facture en ligue 1 avec Lorient, il doit montrer que lui le premier, il a le niveau ligue 1. Léo Pétrot doit continuer sur la lancée des six derniers mois. Il doit même faire mieux. Depuis le début de saison dernière, il a beaucoup progressé dans la gestion de la profondeur. Il est également bien plus solide sur les un contre un. Il doit à présent se montrer plus présent sur le jeu de tête (également sur les phases offensives) et surtout, il doit se montrer plus impérial dans la surface. Lui, comme tous ses compères de la défense, nous ont offert de trop nombreuses fois la scène où ils se font enrhumer dans la surface parce qu’ils défendent trop loin de leurs vis-à-vis; ou parce qu’ils se placent trop en spectateur au lieu d’agir avec autorité. Défendre ce n’est pas subir, c’est imposer à son adversaire qu’il ne doit pas passer.

Ibrahima Wadji

La révélation sénégalaise de la deuxième partie de saison nous rendrait fous. Depuis Denis Bouanga en 2020/2021, il est le joueur qui a le plus croqué. En parlant data, il en est à 15,91 xG pour 12 buts (selon WyScout). Cela fait un négatif de 3,91 buts, soi quasiment 4 buts de moins que ce qu’il aurait dû marquer. Et honnêtement, ça s’est confirmé en voyant les matchs. Son profil nous fait beaucoup de bien. Sur la deuxième partie, il a su mieux utiliser sa vitesse pour faire la différence. Il nous apporte de la profondeur et a une capacité folle à se créer des occasions. Aujourd’hui il doit les mettre au fond. Nous n’allons pas juger le joueur sur ce qu’il n’est pas. Il n’est pas question qu’il soit plus dribbleur, qu’il participe plus au jeu : ce n’est pas le propre de son profil. Cependant en tant que finisseur pur, nous attendons de Wadji qu’il mette dans les buts les occasions qu’il a.

Laisser un commentaire