Alors que l’absence à la CAN de Dylan Batubinsika l’avait condamné à un rôle de remplaçant en défense centrale, la blessure de Anthony Briançon avait rebattu les cartes. Finalement Batubinsika avait fait grosse impression, et son association avec Mickaël Nadé semblait apporter davantage de sérénité. Du côté des latéraux, le retour de Maçon couplé à l’absence de vraie concurrence plaçaient Denis Appiah et Yvann Maçon comme des titulaires indiscutables. Finalement, malgré la victoire 4-0 face à Bastia, la défense stéphanoise ne s’est pas rassurée et a semblée peu à l’aise. De plus, Denis Appiah s’est blessé pour de nombreuses semaines. De quoi de nouveau tout chambouler ?

Aucun vrai titulaire indiscutable ?

Devant l’intraitable Gauthier Larsonneur, il est difficile de qualifier d’indiscutable n’importe lequel des défenseurs de l’ASSE. Faute de mieux, Denis Appiah jouait depuis des semaines avec une gêne et ce malgré des prestations plus que moyennes. De l’autre côté, Yvann Maçon fournissait des prestations correctes depuis son retour de prêt, entachées par son habituelle boulette. De plus, il semble moins à l’aise sur le côté droit et accuse le coup depuis quelques matchs. Il n’a cependant pas de vraie concurrence puisque Léo Pétrot est davantage un défenseur central tandis que Mahmoud Bentayg semble vu comme un piston voire un ailier par le staff.

Du côté des défenseurs centraux, Mickaël Nadé montait en puissance depuis l’arrivée d’Olivier Dall’Oglio. Fort d’une confiance retrouvée, il semblait impassable et surtout, il montrait progression technique intéressante. Seulement le flou règne d’une part sur sa fin de contrat prochaine, d’autre part sur sa fâcheuse habitude à être irrégulier. Âgé de déjà 25 ans, Mickaël Nadé semble être en difficulté quand il s’agit de maintenir un niveau de jeu élevé sur plusieurs semaines, ce qui peut interroger sur une potentielle prolongation en cas de montée. De son côté Dylan Batubinsika se positionnait comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de la ligue depuis quelques mois. Sa dernière sortie n’était pas au niveau mais il reste le défenseur qui a le plus de chances d’être placé sur la feuille de match. Tandis qu’Anthony Briançon présente sans doute le défaut d’être sportivement trop neutre. Il ne présente aucun vrai défaut et répond toujours présent, mais se montre beaucoup moins pro-actif que ses collègues à la construction et ne représente pas une réelle plus-value, mais davantage une valeur sûre. Sa hargne et son leadership lui offriront sans doute l’avantage sur Mickaël Nadé si les contre-performances venaient à continuer.

Une défense par défaut avant un changement cet été ?

Evidemment, Olivier Dall’Oglio ne bousculera plus la hiérarchie jusqu’à la fin de saison. Cependant, il semble difficile de voir un Denis Appiah sportivement sur le déclin ou un Anthony Briançon fragile physiquement tenir le rang toute la saison prochaine s’il y a montée en ligue 1. Derrière, le banc des remplaçants semble bien léger et ceux qui y figurent semblent trop justes pour évoluer en ligue 1 dans une équipe ambitieuse. Il semble évident qu’un chamboulement particulier soufflera sur l’équipe lors du mercato d’été, en espérant que celui-ci soit, pour une fois, travaillé en amont…

Des jeunes défenseurs peuvent-ils postuler avec l’équipe pro ?

Du côté des défenseurs de la réserve, Darling Bladi est apprécié d’Olivier Dall’Oglio. Son profil de latéral contre-attaquant très rapide correspond à ce qu’il aspire à voir à ce poste, et il a déjà eu la chance d’entrer en jeu en ligue 2 contre Bordeaux et Laval. Du côté des défenseurs centraux, Beres Owusu est prêt pour évoluer plus haut. Il a pris cette saison une autre dimension et se présente comme le taulier de la défense stéphanoise. Le défenseur est sûr de lui, à l’aise sur ses pieds et défensivement très satisfaisant. Il est possible qu’il ait une chance d’entrer dans la rotation de l’équipe professionnelle la saison prochaine, à moins qu’il ne soit prêté.