crédit photo : asse.fr

Présent en conférence de presse hier au sortir de la victoire à Marseille, Claude Puel est revenu sur la rencontre et a parlé de son groupe en louant son état d’esprit. Il a même estimé être un privilégié de pouvoir entraîner un tel effectif dans des propos rapportés par le site officiel du club.

La mentalité du groupe récompensée

« Je suis surtout heureux pour cette bande de joueurs, des jeunes encadrés par des éléments d’expérience. Ils donnent tout et sont récompensés. On a très bien entamé le match et marqué un superbe but. La sortie de Mathieu Debuchy nous a un petit peu déstabilisés. On a perdu des ballons bêtes et on a remis l’OM dans le sens de la marche. On aurait pu être plus malheureux. Il y a des balles de break qu’on ne concrétise pas. Au courage, avec beaucoup de fatigue, on a doublé la mise et su garder le résultat. C’est la mentalité du groupe qui est récompensée.« 

Vite redescendre sur terre

« Il n’y a pas que l’état d’esprit. On a des joueurs de qualité qui doivent encore s’exprimer pleinement. J’ai félicité mes hommes, je leur ai dit de savourer mais aussi de bien penser à récupérer et de vite redescendre sur terre. Un autre match nous attend à Nantes dans trois jours. Je ne sais pas dans quel état sera le groupe.  On est quand même handicapés de ne pas avoir joué notre première journée avant car on doit maintenant disputer trois matches en huit jours. Ce ne sera pas évident d’enchaîner si rapidement. »

Une remise en question perpétuelle

« Être premier n’est pas anecdotique car il faut le faire, marquer des buts et ne pas en concéder. J’aurais aimé qu’on ne subisse pas autant d’occasions en deuxième mi-temps. Cette équipe se fixe comme objectif le match qui vient et ça suffit pour le moment. On élève ces joueurs pour qu’ils soient de bons professionnels. Ces trois victoires font beaucoup de bien mais tout est sans cesse remis en question. »

Un privilège d’avoir ce groupe

« Je ne cesse de répéter que ces jeunes joueurs ne manquent pas de qualités. Ils sont frais mentalement. Beaucoup de bonnes choses ont été instaurées depuis la reprise de l’entraînement. Tout le monde a joué le jeu, y compris ceux qui ne sont pas convoqués ces derniers temps. À L’Etrat, on effectue des entraînements de qualité. On est des privilégiés d’entraîner ce groupe-là.«