Puel : « Le score est lourd et ne reflète pas la physionomie du match »

crédit photo : asse.fr

L’entraîneur des Verts, Claude Puel, s’est livré en conférence de presse après la défaite face à Nice hier et a expliqué s’être trompé en première période au niveau du système mis en place. Il essaye de donner les raisons de ces quarante-cinq minutes manquées et explique que ça ira beaucoup mieux avec un effectif au complet. Il a cependant plus apprécié la deuxième mi-temps, synonyme de réaction de ses hommes.

Deux visages différents

« Je prends la première période pour moi. On a essayé un système qu’on n’a pas pu travailler cette semaine  à l’entraînement à cause de cas contacts et de l’absence de plusieurs joueurs retenus par leur sélection nationale. On a pu être dans un certain inconfort par rapport à cette situation. Ensuite, je considère que notre deuxième période est probante. On aurait mérité de revenir au score. On a sans doute manqué de lucidité pour concrétiser. Le score est lourd et ne reflète pas la physionomie du match. »

Certains joueurs manquent

« On a été dans la réaction, comme sur l’action du premier but. On n’a pas été efficaces dans le pressing collectif et notre jeu s’en est ressenti. On a donc facilité la tâche de l’adversaire, qui en plus est habile techniquement. En seconde période,  on est revenus avec d’autres intentions et on a eu le contrôle du ballon. On doit être plus acteurs. Les retours de certains joueurs vont nous faire beaucoup de bien. On a eu du mal à ressortir le ballon et à trouver du liant entre les lignes. Les choses seront plus faciles quand on récupérera l’effectif au complet. »

Une équipe tout de même compétitive

« On est dans un moment difficile car on a beaucoup d’absences. Ce n’est plus du tout la même défense qu’au début de championnat. Même Miguel (Trauco), qui est entré en jeu en seconde mi-temps, a eu du mal à terminer car il revient d’Amérique du Sud où il a joué avec sa sélection. Il faut retrouver petit à petit notre effectif. Je persiste à dire qu’on a montré de belles choses. Malgré tous les aléas qu’on subit dernièrement, on reste compétitifs. La première période a été insuffisante. On l’a payé.« 

Des circonstances atténuantes

« Il n’y a pas de match plus important que les autres. On les joue tous pour les gagner. On se déplacera (à Metz) pour faire le meilleur résultat possible. On verra surtout sur qui on pourra compter. Je ne veux pas jouer sur ça, mais on a quand même beaucoup de problèmes d’effectif. Il y a les blessés, les suspendus et des joueurs internationaux qui ont été disséminés dans le monde entier. On a des circonstances atténuantes. Notre attitude a été meilleure en seconde période, on ne doit pas s’éloigner de ça. Quand on retrouve cette intensité, on peut faire des choses intéressantes et avoir du répondant. À nous de l’exprimer dès le départ.« 

ARTICLES SIMILAIRES

Joue la comme Puel : Des pistes libres pour se renforcer ?

Le capitaine de l'ASSE, Mathieu Debuchy, s'est livré aujourd'hui sur la chaîne Téléfoot et a demandé à ce que le club se renforce lors...

Sarramagna : « Les déclarations de l’agent de Ruffier, bien sûr que c’est choquant ! »

Nous vous avons partagé une partie de ses propos ce matin, en voici une autre. Sur les antennes de France Bleu Saint-Étienne Loire en...

Trois de nos prêtés sur les terrains hier

Petit point prêté en ce jeudi après-midi puisque trois joueurs étaient titulaires hier avec leur club respectif. Aucun d'entre eux n'a néanmoins réussi à...

1 COMMENTAIRE

  1. pauvre guignols avec ta composition et ta chevre de gardien tu pense gagné un match direction ligue2 avec toi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -