News

Puel évoque le mercato stéphanois

crédit photo : asse.fr

Invité hier soir sur RMC dans l’émission RMC Football Show, Claude Puel a évoqué le mercato de l’ASSE et a une nouvelle fois rappelé que le club n’avait pas de moyens financiers importants cet été. Pour lui, le plus important reste désormais de réduire l’effectif pléthorique qu’il a à sa disposition.

Opération dégraissage

« On se doit de réduire l’effectif d’un point de vue sportif et management, mais également sur des aspects financiers donc on est « à la diète ». Pour éventuellement faire quelques retouches il faudra en passer par là sinon ça ne sera pas possible. Quand on a 38/40 joueurs, ce n’est pas possible. C’est le challenge de l’intersaison, en sachant que le mercato finit le 4 octobre.« 

Des moyens financiers qui changent

« Nous n’avons pas de moyens financiers. Des promus comme Lens et Lorient ou des équipes comme Brest, Metz et bien d’autres, peuvent faire des transferts que nous, nous ne pouvons plus assumer en ce moment. C’est dire que les équilibres changent dans le championnat.« 

Aouchiche représentatif du nouveau projet

Dans des propos tenus lors de la même émission et rapportés par Poteaux-Carrés, le manager général des Verts revient également sur la signature d’Adil Aouchiche : « Adil représente avec les jeunes que nous avons recrutés ce nouveau projet. On a donc essayé de porter notre attention sur des jeunes joueurs qui semblaient avoir de la qualité, et qui étaient libres ou accessibles. Adil en fait partie. Il vient d’avoir 18 ans, il terminait son contrat aspirant à Paris et était demandé par toute l’Europe. Mais sa famille et ses agents voulaient le voir rester en France pour continuer à se développer.« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :