News Point Presse

Puel : « Ce qui est important c’est de voir mon groupe qui lâche rien »

Présent en conférence de presse après le nul face à Metz, Claude Puel a livré un discours globalement similaire à tout ceux qu’il a tenu depuis son arrivée. Une habitude dont nous devons nous accommoder.

Un scénario contraire

« Je pense qu’on a subi quelques alertes avec des situations que l’on doit mieux gérer. Il y un scénario contraire avec un coup-franc et un but contre nous assez rapidement. Heureusement que Wahbi nous remet dans le bon sens avec un superbe but et une superbe initiative. On a manqué de discernement en première période, notamment sur des longs ballons et le jeu direct des Messins. On s’est mieux situé en seconde période et on a pris l’ascendant physique face à cette équipe de Metz. C’est dommage, on n’a pas réussi a capitaliser. Eux aussi auraient pu nous faire mal sur une ou deux situations en seconde période, c’est un point de pris à l’extérieur même si ça n’arrange pas les deux équipes mais on reste dans la lignée et dans la solidarité de tout ce qu’on essaye de faire, notre état d’esprit est superbe en ce moment. »

Le groupe ne lâche rien

« La question n’est pas de savoir si je suis en danger, ce qui m’intéresse c’est que mon groupe ne lâche rien. Aujourd’hui encore avec un scénario contraire avec l’ouverture du score de l’adversaire et la perte de Neyou. Il est très important à la sortie des ballons surtout contre ce genre d’équipe mais malgré tout ça, on est toujours là, on existe toujours et on lâche rien. Il faut que l’on soit récompensé à un moment donné. Je laisse le reste aux médias, moi ce qui est important c’est de voir mon groupe qui lâche rien. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour ta prochaine commande sont inclus dans chaque box. Profite également en ce moment de la livraison gratuite pour tout achat dépassant les 50 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :