Alors que l’ASSE a communiqué hier sur la future vente du club, 2 ans après le dernier communiqué des actionnaires sur le futur du club, de nombreuses interrogations sont désormais de mise sur le projet mené par Ivan Gazidis.

Une question revient logiquement quant à l’avenir des différents salariés du club en raison du changement de propriétaires. Pour le coup, c’est l’AFP qui a répondu à cette question hier soir. Aucun emploi ne devrait être menacé suite à l’arrivée du groupe canadien à la tête de l’ASSE :

« La direction du club a précisé à l’AFP que l’ordre du jour ne comprenait pas de point « relatif à un éventuel Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) au sein de l’entreprise », qui compte 270 salariés, joueurs, joueuses et centre de formation compris.«