C’est un entraîneur agacé qui est apparu au micro de BeinSports juste à la suite du coup de sifflet final. Interrogé sur son sentiment, sur le ressenti des joueurs, l’entraîneur stéphanois a répondu de manière franche, avec une amertume prononcée que l’on peut comprendre.

« C’est vrai que je n’ai pas été tendre dans les vestiaires… »

« C’est difficile d’avoir autant d’occasions et de ne pas les mettre au fond… Le vestiaire est logiquement très déçu, mais bon… Il va falloir rebondir quand même, hein ! […] On a un play-off qui se présente dans une semaine, il faudra régénérer tout le monde. Bien récupérer c’est la première chose, mais après mentalement il va falloir être fort ! Il va falloir se bouger, on peut pas attendre. On nous laisse encore une chance ? Bah, on va la prendre, c’est ce que j’ai dit aux joueurs. C’est vrai que j’ai pas été tendre dans les vestiaires parce qu’en fait on nous donne des occasions depuis un bout de temps, et notamment au niveau offensif sur les trois derniers matchs, doit mieux faire. »

« Sur ces play-offs qui arrivent, c’est là où il faut qu’on voit le caractère de nos attaquants, de nos milieux. Tout le monde doit s’y mettre, sur les coups de pieds arrêtés et cetera… On a des choses à montrer. Ca m’ennuie aujourd’hui parce qu’il y avait, encore une fois, quelque chose à faire. Les gars vont au bout d’eux-même, sur l’état d’esprit y a rien à dire… Après, se procurer autant de situations, je vais pas dire d’occasions, qui sont favorables… Je veux des tueurs devant