Régulièrement utilisé par Laurent Batlles en première partie de saison dernière, Louis Mouton a par la suite disparu des radars, la faute a une équipe qui aura réalisé une seconde partie de saison convaincante. Barré par l’arrivée de Lamine Fomba, Louis Mouton a bien compris qu’il n’aurait pas beaucoup de temps de jeu sur la saison à venir et a donc décidé de se relancer du côté de Pau.

Dans une interview accordée à La République des Pyrénées, celui-ci est notamment revenu sur la saison écoulée et sur la manière dont il l’a vécue : « À l’ASSE, on me voyait comme le petit jeune. Même si tu fais des bons matches, que tu es pro, que tu travailles bien, on te verra toujours inconsciemment comme le petit jeune. Je n’ai pas compris pourquoi je n’ai plus joué en L2 à partir du mois de janvier. C’est un choix de coach, de direction, de club. Je pense avoir fait mon travail quand on a fait appel à moi. J’ai toujours donné le meilleur, fait le maximum. Je pense avoir fait de bons matches même si je sais que je suis passé à côté contre Rodez. C’est dur de l’expliquer, je n’ai pas compris moi-même.

Le coach a évoqué une situation compliquée, on était 20e, c’était compliqué de mettre beaucoup de jeunes avec un minimum d’expérience sur le terrain, des joueurs allaient arriver. J’en ai fait les frais. Je n’ai pas de regret, j’ai travaillé. J’ai été déçu, je n’ai toujours pas compris. Mais c’est le monde adulte, professionnel : il n’y a pas de cadeau. Si le coach te met de côté, il faut lui montrer qu’il a tort. Je n’ai pas réussi à le faire à Sainté, j’espère le faire à Pau. Quand je reviendrai et si Laurent Batlles est toujours là, j’espère qu’on pourra en parler sainement, sans regret ni remords.«