Billets d'humeurs News

Mercato : Plusieurs attaquants libres encore sur le marché !

L’ASSE n’a toujours pas recruté le moindre joueur lors de ce mercato alors que l’équipe affiche clairement quelques manques notamment sur le plan offensif. Pourtant, plusieurs attaquants libres de tout contrat sont encore sur le marché. Petit tour d’horizon des joueurs potentiellement intéressants pour les Verts.

Quelques coups à tenter ?

Valère Germain (31 ans) : 49 buts/20 passes décisives avec Monaco en 198 matchs, 31 buts/14 passes décisives en 159 matchs avec Marseille, 14 buts/6 passes décisives en 40 matchs avec Nice, l’attaquant français a su se montrer décisif dans sa carrière malgré un rôle de remplaçant de luxe à plusieurs reprises. De plus, il a réalisé l’une de ses meilleures saisons sous les ordres de Puel chez les Aiglons et possède l’avantage de très bien connaître la Ligue 1. Sa venue pourrait être une bonne affaire.

Nicolas de Préville (30 ans) : Passé par Reims, Lille et Bordeaux, l’ancien international U20 français a connu des difficultés à briller ces dernières saisons mais reste un attaquant capable de se montrer prolifique comme il l’avait fait en 2016-2017 avec le LOSC (30 matchs, 14 buts/1 pd). Régulièrement titulaire dans les clubs où il est passé, il a disputé 246 matchs de Ligue 1 pour 46 buts inscrits et 30 passes décisives délivrées et est capable d’occuper différents postes de l’attaque (ailier, milieu offensif, buteur). Un coup à tenter ? (EDIT : Il a signé à Metz en fin de journée)

Lucas Pérez (32 ans, bientôt 33) : Un joueur qui s’est montré décisif quasiment partout où il est passé. En Liga, il a inscrit 47 buts et délivré 29 passes décisives en 155 matchs avec La Corogne et Alavés. En Premier Liga (D1 Russe), il a inscrit 14 buts et délivré 8 passes décisives en 51 matchs avec le Karpaty Lviv. En Super League (D1 Grec), il a inscrit 9 buts et délivré 11 passes décisives en 31 matchs avec le PAOK Salonique. Il n’y a qu’avec Arsenal qu’il a eu un peu plus de mal à confirmer ses très bonnes saisons en Espagne, même s’il garde des statistiques tout à fait honorables (7 buts/5 pd en 21 matchs toutes compétitions confondues, 948 minutes jouées). Durant la totalité de sa carrière, il a marqué 94 buts et délivré 60 passes décisives en 331 matchs. Un avant-centre qui pourrait s’avérer prolifique en Ligue 1 et venir booster l’attaque stéphanoise.

Daniel Sturridge (31 ans, bientôt 32) : Il a déjà fait ses preuves dans le meilleur championnat du monde, la Premier League (218 matchs, 77 buts/29 pd), et a réalisé une saison correcte en Turquie avec Trabzonspor en 2019-2020 (16 matchs, 7 buts/4 pd). Problèmes de taille cependant, il risque de falloir du temps pour le remettre au niveau puisqu’il est sans contrat depuis mars 2020, soit plus d’un an, et a souvent enchaîné les blessures durant sa carrière… Un gros pari.

Facundo Ferreyra (30 ans) : L’attaquant argentin a réalisé les meilleures performances de sa carrière de 2013 à 2018 en Ukraine du côté du Shakhtar Donetsk (115 matchs, 62 buts/12 pd) et a par la suite eu énormément de mal à se montrer de nouveau prolifique (12 matchs, 1 but avec Benfica/13 matchs, 1 but avec le Celta Vigo/36 matchs, 9 buts, 1 pd avec l’Espanyol Barcelone). Il n’apparaît donc pas forcément comme une recrue pouvant apporter une énorme plus-value à l’attaque des Verts mais pourrait marquer quelques pions en France.

Kwang-song Han (22 ans, bientôt 23) : International nord-coréen depuis juin 2017, il compte 9 sélections avec son pays pour un but et une passe décisive. Formé en Corée du Nord (Chobyong SC) puis en Espagne (Centro Europeo Tecnofutbol) et en Italie (Cagliari), il s’est révélé en Serie B en 2017-2018 et 2018-2019 en marquant 11 buts et délivrant 5 passes décisives en 36 rencontres avec l’AC Perugia. Prêté aux U23 de la Juventus de Turin de septembre à décembre 2019, il a été acheté par le géant italien le 1er janvier 2020 pour 3,5 millions d’euros mais a été revendu sept jours plus tard pour 7 millions d’euros à Al-Duhail au Qatar. Depuis, il a pris part à 12 rencontres (8 titularisations) pour 3 buts inscrits et une passe décisive délivrée. Désormais libre de tout contrat, il représenterait un pari à moindre coût avec peu de certitudes mais un pari qui peut valoir le coup. Sa situation personnelle due à sa nationalité devrait cependant poser problème puisqu’il ne peut visiblement plus jouer ailleurs que dans son pays

Oumar Niasse (31 ans) : Formé dans son pays natal, le Sénégal, il n’a eu besoin que d’une saison en D1 turc (40 matchs avec Akhisarspor en 2013-2014, 15 buts/7 pd) pour attirer les radars d’un bon club, le Lokomotiv Moscou. En Russie, il continue de se distinguer positivement et se montre décisif à 33 reprises en deux saisons (42 matchs, 33 titularisations, 19 buts/14 pd). Des performances qui poussent Everton à sortir près de 18 millions d’euros en février 2016 pour l’arracher au club russe. Peu en vu lors de ses premiers mois en Angleterre, il est prêté un an plus tard à Hull City pour six mois et y retrouve des couleurs (19 matchs, 13 titularisations, 5 buts/1 pd). De retour chez les Toffees, il dispute sa première saison pleine, en 2017-2018, et réussi à se faire un petit nom en Premier League (22 matchs, 10 titularisations, 8 buts/3 pd). Malheureusement depuis, c’est plutôt le calme plat… Il a été mis au placard à Everton (seulement 10 petits matchs en deux saisons), a vécu un prêt peu concluant à Cardiff (13 matchs de Premier League début 2019, 0 but/0 pd) et n’a pas été prolongé l’été dernier. Sans contrat pendant la majeure partie de la saison dernière, l’international sénégalais de 31 ans (9 sélections, 3 buts) s’était engagé avec Huddersfield le 26 mars jusqu’à la fin de saison mais n’a pu prendre part à aucune rencontre à cause d’une blessure. Sa venue serait évidemment un énorme pari mais s’il est en pleine possession de ses moyens et en confiance, il pourrait être décisif en Ligue 1.

Ils auraient également pu être cité : Shinji Okazaki (35 ans), Fernando Llorente (36 ans), Connor Wickham (28 ans), Mario Mandzukic (35 ans), Kazaiah Sterling (22 ans), Eder (33 ans), Egor Golenkov (22 ans), Yannick Sagbo (33 ans)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :