Dans le viseur de l’ASSE pour cet été, Kresimir Krizmanic (HNK Gorica) sera probablement difficile à aller chercher au vu des récentes déclarations du président de son club, Nenad Crnko, dans le média croate Index. Bluff ou pas, il faudra sûrement que les dirigeants stéphanois mettent la main au portefeuille s’ils souhaitent vraiment faire venir le jeune et prometteur défenseur de 20 ans.

Pas à vendre tout de suite et pas pour 2 millions

« Kresimir Krizmanić n’est certainement pas à vendre avant l’été 2022. Deux millions ? Ha ha. Pour cela, je peux vendre Albi Doka ou Aleksandar Jovicic. Krizmanic n’est pas à vendre maintenant, et quand il le sera, il sera probablement vendu pour un montant plus élevé que Kristijan Lovric (ndlr : ailier de 25 ans évalué par Transfermarkt à 5,5 millions d’euros), ce qui sera certainement notre transfert record. »