L’ASSE s’est imposée hier dans un chaudron bouillant face à Concarneau, avec une petite victoire 1 à 0 dans un match globalement ennuyeux. On a senti les joueurs stéphanois fatigués, et plusieurs d’entre eux sont sortis sur blessure. Les notes des joueurs en témoignent donc.

Larsonneur (6) : Même s’il a été peu sollicité, il a réalisé un arrêt déterminant en toute fin de rencontre. Quatorzième clean sheet de la saison pour l’ancien brestois.

Maçon (5) : Moins tranchant qu’à son habitude, il a paru emprunté et est même sorti suite à une gêne physique. Étant suspendu au prochain match, il aura le temps de se reposer.

Nadé (7) : Très solide défensivement, il s’est surtout montré offensivement. Son but fait suite à une superbe remontée tout en enjambées en attaque. Il renaît clairement depuis l’arrivée de Dall’Oglio.

Batubinsika (6) : Très correct comme à son habitude, son duo avec Nadé fonctionne bien.

Pétrot (5) : Pétrot a fait du Pétrot. Solide défensivement, il a peu apporté en attaque. Lui aussi est sorti sur blessure, ce qui laisse présager des difficultés à aligner des latéraux face à Ajaccio.

Tardieu (5) : Il a eu du mal à rentrer dans son match et à trouver Monconduit, mais il s’est ensuite bien remis et a fait ce qu’on lui demande de faire.

Monconduit (5) : Replacé plus haut sur le terrain qu’à son habitude, il n’a pas réussi à lancer des offensives tranchantes.

Chambost (5) : Assez discret tout au long du match, son aisance technique a empêché pas mal de pertes de balles.

Cardona (6) : Sa passe décisive est somptueuse car l’enchaînement est parfaitement maîtrisé. Il est clairement au-dessus techniquement du niveau de la L2. Lui aussi a semblé fatigué.

Sissoko (5) : À l’origine du but de Nadé grâce à un gros travail et une superbe avant-dernière passe, il a ensuite été plus discret.

Cafaro (5) : Trop discret tout le long du match, il a été remplacé rapidement en seconde mi-temps. Sûrement un manque de rythme.

Les entrées de Mbuku et Moueffeck ont apporté beaucoup de percussion en attaque et ont permis de réveiller un peu l’équipe. Bouchouari, Bentayg et Rivera n’ont pas eu assez de temps pour s’exprimer mais n’ont pas commis d’erreur. Ce fut donc une victoire importante, mais la manière n’y était clairement pas. Il faudra jouer autrement et espérer moins de blessures pour conserver cette deuxième place.