Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Stéphanois. Le jeu n’est pas terrible, et les joueurs se réveillent offensivement dans les dernières minutes. Ce fut encore le cas pour ce 0-0 face à Ajaccio. Cependant, ils n’ont pas eu la même réussite que face à Dunkerque et Troyes, et la rencontre s’est terminée par un nul logique. Les notes des joueurs vont donc être logiquement moyennes.

Larsoneur (5) : Peu inquiété tout au long du match, il n’a eu aucune intervention difficile à faire.

Appiah (4) : Pas assez agressif sur le terrain, on a l’impression qu’il ne veut pas aller au contact et qu’il ne se donne pas à fond.

Batubinsuka (6) : Solide comme à son habitude, il a empêché les Ajacciens de s’approcher du but. Il rassure tout le monde et favorise les bonnes prestations de Briançon.

Briançon (5) : Hormis son mauvais placement sur l’Ajaccien dont l’occasion de la tête a touché le poteau, le capitaine stéphanois a fait un match correct. On espère tout de même qu’il puisse apporter la grinta qu’on nous a promis à son arrivée.

Pétrot (5) : Plutôt neutre tout le long du match, son remplacement n’a pas apporté grand-chose.

Tardieu (5) : Bien meilleur que face à Dunkerque, il a tenté, sans réussite, de lancer des attaques. On attend tout de même plus de ce joueur.

Bouchouari (5) : Le Marocain a été très vite en souffrance physique. Il n’a pas su apporter l’allant offensif nécessaire pour se créer des occasions. La trêve internationale va lui faire du bien.

Fomba (5) : Plutôt intéressant en début de match, il a même récupéré quelques ballons intéressants. Il apporte de plus en plus offensivement, même si cela reste insuffisant.

Bantayg (3,5) : Il a pris la place de Diarra, sorti sur blessure, dès la 30e minute. Plus qu’invisible, il ne semble pas à l’aise face à une équipe qui défend bas comme Ajaccio en deuxième mi-temps.

Cafaro (4) : Il a tenté de provoquer sur son côté sans grande réussite. Très peu de ses centres ont été efficaces. À l’image de l’équipe, il n’a pas eu la réussite des deux dernières rencontres.

Sissoko (4) : Il n’a eu quasiment aucune occasion. Il a tout de même tenté de participer au jeu, notamment en tant qu’appui pour ses ailiers dos au jeu.

Chambost, Moueffek, Charbonnier et Lobry sont entrés en jeu en deuxième mi-temps. Le premier n’a rien réussi et n’a pas apporté sa qualité de passe à l’équipe. Le second a couru tête baissée comme à son habitude. Le troisième n’a pas réussi à combiner avec ses coéquipiers. Et le dernier n’a rien eu à se mettre sous la dent.