En avril dernier, quelques jeunes écervelés ont réussi à se faire remarquer en faisant preuve d’un manque d’humanité sans nom via plusieurs vidéos à caractère raciste envoyées à Denis Bouanga pour lui « souhaiter son anniversaire ». Fort heureusement, l’attaquant gabonais de l’ASSE a pu conserver ces vidéos et ainsi saisir le Procureur de la République de ces faits.

1 500 euros d’amende et un stage de citoyenneté

Jugés avant-hier devant le tribunal de police comme rapporté par le journal Le Progrès, les six hommes âgés de 22 à 29 ans ont préféré manquer de courage en niant les faits, si ce n’est l’un d’eux qui a admis avoir proféré des insultes, mais ont tout de même été sanctionnés. En effet, le procureur a réclamé la peine maximale pour ce genre de délit, c’est-à-dire 1 500 euros d’amende chacun et un stage de citoyenneté.

Des supporters infidèles aux valeurs stéphanoises

Pour défendre ses clients et leurs propos insoutenables tels que « l’ASSE est un club de race blanche », « joyeux anniversaire sale négro » ou encore « joyeux anniversaire enculé », l’avocat de la défense a mis en avant la passion, pour le coup déraisonnable, des jeunes hommes : « Mes clients adorent l’ASSE, ils passent leur vie à supporter l’ASSE et ses joueurs et ce n’est pas toujours facile. On est dans une soirée qui dégénère avec une alcoolisation massive. Des propos sont tenus, mais on ne peut pas savoir qui les a dit. Après, « enculé » ce n’est pas un propos raciste, et dans le milieu du football, c’est une sorte de virgule qui vient construire pas mal de phrases. ». Comme quoi, on a tous la même passion, mais pas la même humanité…

Noël approche à grand pas, donc si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.