Plus tôt dans la journée, le site Peuple-Vert nous a partagé une indiscrétion concernant le jeune Mathis Amougou. Alors qu’il était en délicatesse avec les dirigeants, il semblerait que les choses aient changées. En effet, le joueur réclamait davantage de temps de jeu (légitimement, au vu des prestations de certains joueurs à son poste en équipe première), ou au minimum, davantage de considération. Ses représentants réfléchissaient à aller voir ailleurs pour que la progression du joueur ne soit pas entâchée.

Depuis, le club a changé de main. Déjà il y a un mois, avant la vente du club, les choses commençaient à bouger. Plusieurs prolongations de jeunes ont été signées au milieu du mois de mai et depuis, le projet des nouveaux dirigeants a été dévoilé. Ce dernier laisse entendre qu’une digne place sera laissée aux jeunes. La raison est à la fois économique (voir notre billet d’humeur sur ce sujet : Le sacrifice de la jeunesse : quelles conséquences ?), mais également sportive. Les nouveaux dirigeants ont assumé vouloir redonner une place centrale à la formation dans le projet sportif.

Ce n’est en rien surprenant, puisqu’Ivan Gazidis avait déjà mis en place ce fonctionnement au Milan AC et à Arsenal. Ce n’est que la continuité de son fonctionnement réussi dans ses précédents clubs. Ainsi Mathis Amougou, attendu comme la prochaine révélation du centre de formation, devrait au moins être revu durant l’été.