News

Le week-end de L’Etrat : Les U17 leaders, les U19 régalent et la réserve déchante

Comme chaque début de semaine, nous revenons sur les performances des U17, des U19 et de la réserve de l’ASSE. Après un week-end quelque peu compliqué la semaine dernière, les équipes jeunes de l’ASSE ont réalisé un quasi sans faute laissant un peu de regret.

Et de trois pour les U17 Nationaux

Troisième victoire d’affilée pour les U17 Nationaux de l’ASSE après des succès face à Toulon (4-0) et Lyon La Duchère (3-0). Les jeunes stéphanois ont défait Castelnau-Le-Crès sur le score de 1-0 grâce à une réalisation de renard de Prince N’Geleka. Une victoire acquise tardivement mais une victoire tout de même. Les U17 sont premiers de leur groupe avec 3 victoires en 3 matchs, 8 buts marqués et 0 encaissés. Un sans-faute.

La réaction du coach Moreau

« Il aurait fallu qu’on fasse un peu moins d’erreurs techniques en première mi-temps pour se créer plus situations. On a su être patient, on n’a pas pris de but donc on va se satisfaire de ce résultat et des trois points. On aurait pu se créer plus d’occasions et être plus réalistes pour se mettre à l’abri plus tôt. Quand les remplaçants rentrent, ils doivent aider l’équipe, ils doivent se montrer. Aujourd’hui Prince N’Geleka entre et marque donc c’est bien pour lui et c’est bien pour l’équipe. On est satisfait, mais il faudra être plus juste techniquement si on veut marquer plus de buts et se mettre à l’abri plus tôt. Gagner c’est bien, mais ce qui nous intéresse c’est surtout le contenu, que les garçons progressent. »

La feuille de match : Sabathie, Meyer, Gallo, Pedro, Lemb, Cerutti (Gaudry 73e), Kies, Mouton (Zemangui 55e), Agesilas (N’Geleka 63e), Cateland, Bouderbane.

Grosse victoire pour les U19

Opposé au leader du championnat, les U19 de Jean-Luc Dogon avaient fort à faire et ont répondu présent. Malgré le nul concédé la semaine précédente face à Toulon, les stéphanois se sont bien repris et ont disposé de l’AS Monaco sur le score de 2 à 0. Malgré une expulsion en première période côté stéphanois, ce sont bien eux qui seront les plus efficaces. Aiki et Merat sont les deux buteurs et l’ASSE prend la tête de la poule à leur adversaire du jour.

La feuille de match : Raveyre, Bladi, Abdellaoui, Mbemba, Owusu, Watel (Ngongolo 90′), Gauthier, N’joya N’Gapout, Mfukumoko, Othman (Aiki 45′), Mukanya (Merat 62′).

Un nul rageant

Il n’y aurait pas de 3/3 pour la jeunesse stéphanoise. La Nationale 3 a en effet concédé le nul face à Thonon Evian Grand Genève. Un score fleuve de 3 buts partout (Dieye, Boudebouz sur penalty et Lhéry côté stéphanois) qui laisse un goût amer à l’équipe qui menait 3 buts à 1 à la 79ème. Malgré la présence de Boudebouz, Rivera, Gabart et Sissoko, la réserve piétine en ce début de championnat et occupe une 8ème place.

La réaction du coach Nedder

« On est énervé parce qu’on revient dans le match, on est mené (0-1) et tu fais le nécessaire pour revenir, tu mènes (3-1), il ne se passe pas grand-chose en face, on a encore des occasions pour alourdir le score et on fait des cadeaux, c’est dérangeant. De notre côté pour marquer, il faut déséquilibrer, il faut fixer et trouver des joueurs de vitesse alors que l’adversaire aujourd’hui, on lui donne un ballon dans nos 16 mètres, un coup-franc où on se place mal et un ballon qui termine en cafouillage. On est frustré d’encaisser trois buts contre une équipe qui nous a jamais déséquilibré du match. J’estime qu’on fait cependant une bonne rencontre mais à la maison quand tu mènes au score et que tu ne remportes pas les trois points, c’est énervant. On peut aussi retenir le bon côté du match, on était mené face à une équipe d’un niveau qui ne correspond pas à celui de la N3, on a plutôt bien joué au football, on marque des buts, ce n’est jamais simple. Maintenant le positif dans le football et le haut-niveau c’est aussi de gagner les matchs et de prendre les points et aujourd’hui on a bien joué mais on n’a pas pris les points. On ne peut pas s’en satisfaire. »

La feuille de match : Ouennas, Calodat (puis Correia 45ème), Gabard, Sissoko (puis Tshibuabua 64ème), Ghezali, Petit, Boudebouz, Maïga, Rivera, Dieye, Lhéry (puis Mouton 72ème).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous offrons 3€ !

%d blogueurs aiment cette page :