Comme chaque début de semaine, nous revenons sur les performances des U17, des U19 et de la réserve de l’ASSE. Après un week-end couronné de victoires la semaine dernière, les différentes équipes de notre centre de formation ont eu plus de difficultés lors de cette journée, la deuxième pour les U17 et la réserve, la troisième pour les U19.

Une victoire dans un petit derby

Après s’être imposés 4-0 face à Toulon lors de la première journée, les U17 de Patrick Moreau ont continué sur leur lancée en s’imposant 3-0 face à Lyon-la-Duchère. Un succès obtenu grâce à des réalisations uniquement inscrites en première période par l’intermédiaire de Louis Pama Djobo, Simon Cateland et Maedine Makhloufi. Jamais réellement mis à mal dans cette rencontre, nos jeunes stéphanois sont repartis de la banlieue stéphanoise avec les trois points et une première place au classement ! Bravo à eux, en espérant une nouvelle victoire ce dimanche contre Castelnau-le-Crès.

La réaction du coach Moreau

« On savait que ce ne serait pas facile, qu’ils seraient regroupés et tenteraient d’exploiter nos erreurs, mais on a réussi à se créer des occasions et les concrétiser dès la première période. On aurait pu aggraver le score en seconde période, c’est certain et c’est un peu le regret qu’il y a à la fin de ce match. Malgré tout, avec cette chaleur, les joueurs ont été intelligents en faisant tourner le ballon, et en étant patients.« 

La feuille de match : Gonnet-Léard – Tenniche, Lemb, Pedro, Makhloufi – Mouton (c) (puis Cerutti, 55e), Cateland (puis Ngeleka, 58e), Jetishi – Kies, Guechi, Pama-Djobo (puis Agesilas, 55e).

Un nul évitable

Vainqueurs lors des deux premières journées, les U19 de Jean-Luc Dogon ne sont pas parvenus à réaliser un 3/3. En effet, ils ont concédé le match nul, 1-1, hier sur la pelouse du SC Toulon, qui s’était pourtant inclinée 4-1 la semaine dernière contre Béziers, équipe que nos jeunes Verts avait battu 6-2 en ouverture du championnat. L’unique buteur stéphanois de la rencontre se nomme Youssef N’Joya N’Gapout. Il faudra réaliser une meilleure prestation dans six jours pour espérer battre l’AS Monaco, invaincu et leader du groupe.

La réaction du coach Dogon

« C’est un match qu’on doit gagner car on a les occasions pour. On a réussi à faire une première période correcte en marquant juste avant la pause. Malheureusement, en deuxième, on a perdu un peu le fil. On a arrêté de jouer, trop balancé les ballons et subi. Il y avait largement moyen de ramener les trois points. On avait le ballon mais on le gardait trop derrière et on n’a pas réussi à trouver nos milieux pour plus se projeter vers l’avant, jusqu’à ce qu’ils augmentent leur pressing. C’est une équipe encore jeune et ça montre aussi la différence avec le niveau U17. Il faut aller chercher ces matches au mental, faire preuve de lucidité, ce sont des situations qui doivent nous obliger à trouver des solutions. »

La feuille de match :  Raveyre – Haon (puis Nzuzi, 62e), Owusu, Abdellaoui, Bladi – Watel, Gauthier, N’Joya N’Gapout – Othman, Lhéry (puis Aiki, 72e), Mukanya (puis Mfukumoko, 55e).

Première défaite

La réserve des Verts était quant à elle opposée à un gros morceau de sa poule de National 3 pour la deuxième journée de la saison, le FC Bourgoin-Jallieu. Auteurs d’une première demi-heure très intéressante ponctuée de quelques occasions franches, les joueurs de Razik Nedder ont malheureusement subi la loi des locaux en s’inclinant deux buts à zéro. Le premier but a été inscrit à la 40ème minute par Marvin Tshibuabua contre-son-camp et le second à la 62ème par l’ancien stéphanois Cyril Martin-Pichon, alors qu’El Hadji Dieye avait trouvé le poteau berjallien dix minutes plus tôt. Avec cette défaite, nos stéphanois se classent huitièmes et préparent assez mal le prochain rendez-vous face à l’adversaire redoutable qu’est Thonon-Evian, deuxième du classement avec six points pris sur six possibles.

La réaction du coach Nedder

« On est forcément frustré car on fait une première mi-temps plutôt intéressante, notamment les quinze premières minutes où on met beaucoup d’intensité. On n’a pas été tueurs, et on s’est fait sanctionner sur la seule fois où notre adversaire est venu dans notre camp. C’est un match où on ne doit jamais être menés à la pause, ni être dans la réaction. La deuxième période a été plus compliquée car notre adversaire a joué encore plus bas, et on a eu du mal à mettre de l’intensité, avant d’être punis en contre. On avait un onze de départ très jeune, mais au vu de la qualité du groupe, on doit être plus tranchants et tueurs dans nos temps forts. On doit aller chercher ce côté efficace et pragmatique. C’est ce que demande le haut niveau et c’est là qu’on doit emmener les joueurs.« 

La feuille de match : Fall – Nokoue, Mbemba, Tshibuabua, Ah. Sidibé – Mouton, Aymar (puis Correia, 46e), Rivera (c) – Dieye, Benkhedim (puis Gabard, 70e), Saban (puis Calodat, 60e).