Remercié début décembre après avoir subi 5 défaites consécutives en championnat, Laurent Batlles ne s’était pas encore exprimé à propos de son départ de l’AS Saint-Etienne, un an et demi après son arrivée.

Invité sur France Bleu Gironde, l’ancien entraîneur des verts est donc revenu sur départ du club du Forez : « Il est vrai qu’il y a eu ces cinq défaites d’affilée qui m’ont coûté cher. Le fait aussi d’avoir eu six ou sept blessés d’un seul coup m’a coûté aussi. Donc en fait, il y a des saisons et je l’ai vécu avec Troyes, où tout se passe bien et vous n’avez pas de blessés. Vous avez toutes les étoiles et toutes les planètes qui sont alignées, et puis parfois, vous avez dix matchs sans défaite, vous êtes élu plus ou moins meilleur entraîneur de Ligue deux au mois d’octobre et puis un mois après, vous avez 6 ou 7 blessés, puis vous êtes viré. Donc voilà, ça fait partie du jeu, ça fait partie du métier.« 

L’ancien numéro 10 stéphanois est également revenu sur la possibilité de voir les Girondins remonter au classement, notamment en faisant le parallèle avec la saison stéphanoise l’année dernière : « Totalement moi l’année dernière (NDLR saison 2022/2023), j’avais une philosophie, mais comme vous l’avez vu, notamment contre les Girondins, très offensive, il fallait aller chercher des points pour pouvoir se maintenir parce qu’on partait de très très loin. La deuxième partie de saison, on a perdu que trois matches et il est important de faire des séries. Et aujourd’hui, ce qui est important, c’est de pouvoir enchaîner les résultats positifs, enchaîner les points, faire des matchs nuls après, enchaîner des victoires et puis surtout se rapprocher le plus possible des barrages. Parce que ça donne toujours beaucoup d’envie, ça donne beaucoup d’espoir aussi. Avec 17 matchs à jouer, être à 6 points du premier barragiste, ça donne un objectif total à votre équipe.«