Joueur emblématique de l’ASSE, Jean-Michel Larqué avait ému le peuple vert dimanche soir en témoignant son émotion sur les antennes de RMC.

Une séquence poignante qui prouve tout l’amour de l’ancien Vert pour l’AS Saint-Etienne. Interrogé par le journal Sud-Ouest, Larqué est logiquement revenu sur cette séquence qui a agité la toile dimanche soir : « Probablement des années qui passent ! C’est le club qui a été l’essentiel du début de ma vie, un moteur, et qui était en Ligue 2. Il y a un mois, l’ASSE était deuxième, avait peu à peu grignoté son retard sur Angers, et puis ces espoirs déçus (trois matchs sans victoire pour conclure la saison régulière, NDLR). Hier (dimanche), on sentait que les événements n’étaient pas très favorables, ce but refusé en seconde période… Ce but à la 117e minute, ça a provoqué chez moi une émotion spontanée, voilà. Mais je n’étais pas un consultant normal et objectif. Si RMC m’a demandé de commenter ce match ce barrage, c’est parce que j’ai l’âme stéphanoise.« 

Le journaliste sportif a également partagé son avis sur les nouveaux propriétaires de l’AS Saint-Etienne, ne cachant pas son optimisme pour le futur stéphanois tout en restant mesuré : « Le côté professionnel de cette structure me rassure un peu plus que si c’était un fonds d’investissement hong-kongais, chinois ou américain. Je sais bien que c’est un monsieur (Larry Tanenbaum) qui est riche parce qu’il gagne plus d’argent qu’il n’en dépense, mais ses compétences dans différents sports me laissent penser qu’il a une vision plus sportive que financière. Ce sont des gens qui ont quand même une compétence qui me semble crédible et sur laquelle on peut fonder pas mal d’espoir. Quant à la suite, bravo aux joueurs qui ont permis le retour des Verts en L1, mais j’ai vu pas mal de matchs cette saison, et il va falloir être généreux dans le recrutement (sourire).«