crédit photo : asse.fr

Invités à s’exprimer au sujet de la finale de Coupe de France dans le journal Le Progrès, Jean-Michel Larqué et Luis Fernandez se sont permis de remettre à sa place le PSG. L’ancien et emblématique capitaine stéphanois explique qu’il ne faut pas que les parisiens oublient que le foot est aussi un sport d’engagement, tandis que l’ancien entraîneur et joueur du club de la capitale met en lumière la prestation des hommes de Claude Puel.

Un petit PSG

« Je n’ai pas été bouleversé par PSG-ASSE. C’était un petit PSG… Chaque fois que le PSG joue, j’entends dire que ça joue viril. Mais oh, c’est du foot, on s’engage ! J’entends dire que le PSG pourrait se préserver vendredi. C’est hallucinant ! Le PSG est dans le top 8 européen, fait une finale de Coupe de la Ligue et va calculer ? C’est une catastrophe. Le foot français est tombé bas. »

Un super état d’esprit de l’ASSE

« Je dois dire que les stéphanois ont été très bons dans le jeu, dans l’état d’esprit. À dix, ils auraient mérité d’égaliser. C’est plus l’état d’esprit qui compte que le dispositif tactique. Sainté a fait du 4-4-2 ou 4-4-1-1 et a eu des possibilités. Le PSG a souffert devant l’ASSE.«