Défaits honteusement face à Dunkerque, les Stéphanois n’auront, encore une fois, pas brillé lors de cette rencontre. Bien que ce match soit entaché d’une erreur arbitrale sur le but dunkerquois, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ne méritaient pas mieux dans cette rencontre et semblent bien voués à ne jamais être à dignes de ce maillot.

Si une bonne partie de l’effectif est à blâmer, ces joueurs manquant non seulement de talent, mais aussi de volonté, il y a bien un joueur qui mérite d’être épargné : Gauthier Larsonneur. Régulier dans ses cages et digne de ces couleurs, le portier stéphanois est l’une des seules, voire l’unique, sources de satisfaction dans le Forez.

Interrogé en zone mixte hier après la rencontre, l’ancien brestois a poussé un coup de gueule et a dressé un constat que personne ne pourra contredire : « L’équipe régresse, il faut se dire les choses. Il y a deux mois, on était Top 5. Non, elle ne stagne pas, elle ne progresse pas, pour moi, elle recule un peu. Il faut qu’on remette la marche en avant, qu’on travaille, qu’on ferme notre gueule.

Parce qu’aujourd’hui, il y a l’arbitre, il y a nous les joueurs… Non, on doit avancer, on doit se remettre en question et surtout… Franchement, quand je vois qu’il y a des mecs qui viennent là et nous ce qu’on fait, on devrait se regarder dans la glace. Parce que ça fait plusieurs matchs à Geoffroy-Guichard qu’on n’a pas les couilles. 

Franchement, les supporters sont là, ils sont patients, mais à nous aussi de leur donner un peu de choses parce qu’à un moment ça va finir par péter. Au bout d’un moment, la patience de tout le monde a des limites, vous les journalistes, nous joueurs, eux supporters.« 

Si tous les joueurs pouvaient avoir des couilles justement, nous n’en serions pas là !