News

Kad Merad : « L’ASSE est un peu dans mes veines »

Dans un article consacré à la ville de Balbigny, le quotidien Le Progrès reprend une interview de Kad Merad datant de 2018. Dans celle-ci, l’acteur évoque sa jeunesse dans cette ville de la Loire et son attachement à l’ASSE. Retour sur ses propos.

L’ASSE, sa Madeleine de Proust

« Je me souviens que mon père travaillait à l’usine de chemin de fer. On avait une maison devant les voies ferrées où tous les wagons de marchandise venaient. C’était notre terrain de jeu. J’allais aussi souvent au stade, parce que mon père était un footballeur très assidu à Balbigny. À l’époque, j’avais l’accent de la Loire. L’ASSE est un peu dans mes veines parce que mon père est “Vert”. C’est lui qui m’a conduit pour la première fois à Geoffroy-Guichard et m’a fait écouter la chanson de Monty. J’ai aussi suivi “l’épopée”… Aujourd’hui, je supporte l’OM parce que j’habite à Marseille, ma deuxième ville de cœur. Tant pis si on me traite de “footix” mais, quand je regarde Saint-Étienne, j’ai un pincement au cœur. Ça reste ma Madeleine de Proust. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :