Joue la comme Puel – Nos pistes au poste d’avant-centre

Nouvel épisode de notre série « Joue la comme Puel ». Le but, essayez de proposer différentes pistes aux postes visiblement ciblés par l’ASSE pour ce mercato estival. Nous nous sommes adaptés aux critères voulus par Claude Puel et nous ne vous proposons donc que des joueurs ayant entre 17 et 28 ans. Bien évidemment, nous avons également respecté des critères financiers clairs et annoncés par l’entraîneur stéphanois : pas de recrue à plus de 4-5 millions d’euros. Aujourd’hui, place aux avants-centres. Nous avons sélectionnés 23 profils sur une liste de départ de 81 noms.

Les jeunes à fort potentiel (22 ans ou moins)

Dario Vizinger (22 ans, NK Celje, estimé à 900.000 euros) : Ce jeune attaquant sort d’une saison très prolifique mais dans un championnat mineur, la Slovénie. En 37 rencontres la saison dernière, il a inscrit 23 buts et délivré 12 passes décisives. En 2018/2019, il avait déjà fait plutôt bonne impression avec 9 buts et 4 passes décisives en 28 matchs de Prva Liga. Sélectionné pour la première fois avec les U21 croates début octobre 2019, il possède un potentiel intéressant et encore un belle marge de progression. Sous contrat jusqu’au 30 juin 2022 avec le récent champion de Slovénie, son prix ne devrait pas dépasser 2 voir 3 millions d’euros maximum. Un futur serial buteur croate ?

Mounaïm El Idrissy (21 ans, AC Ajaccio, estimé à 800.000 euros) : Peu utilisé du côté d’Ajaccio malgré un potentiel indéniable, cet avant-centre est plus qu’abordable pour les Verts. Ayant disputé 668 minutes en Ligue 2 la saison dernière pour 5 buts inscrits, il sera probablement un peu plus utilisé cette année mais un transfert à l’échelon supérieur ne serait pas non plus une mauvaise idée. Possédant une bonne finition, il est également assez rapide et peut correspondre aux souhaits de Puel. Même s’il lui reste encore trois ans de contrat, son club ne demandera pas une somme folle si un club se montre intéressé.

Andi Zeqiri (21 ans, Lausanne-Sport, estimé à 1,5 million d’euros) : Ce jeune gaucher possède déjà une bonne expérience dans son pays natal, la Suisse, puisqu’il compte en tout 103 matchs en professionnel (57 titularisations) pour 35 buts et 12 passes décisives. C’est vraiment la saison dernière qu’il s’est révélé avec son club en deuxième division suisse en étant directement impliqué sur 32 buts en 34 matchs titulaire (22 buts/10 passes décisives). Régulièrement convoqué dans les équipes nationales de jeunes en Suisse (de U15 à U21), il cumule 51 sélections pour 24 buts. Preuve de son potentiel, il a été prêté à l’équipe U19 de la Juventus de Turin lors de la saison 2016/2017 mais n’a pas forcément convaincu les italiens malgré des performances loin d’être ridicules (31 matchs, 20 titularisations, 9 buts/3 passes décisives). Seul petit détail qui peut poser problème, son club est détenu par Ineos, le même groupe qui a racheté l’OGC Nice et qui n’a totalement aucun besoin de vendre à tout prix. Cette piste peut donc s’avérer intéressante seulement si l’ASSE négocie bien et ne sort pas plus de deux millions d’euros.

Vangelis Pavlidis (22 ans en novembre, Willem II Tilburg, estimé à 2,7 millions d’euros) : International grec depuis septembre 2019 (5 sélections, un but), cet avant-centre a parfait sa formation en Allemagne depuis 2015 au VfL Bochum puis a disputé une saison en prêt avec la réserve du Borussia Dortmund (32 matchs, 7 buts/4 passes décisives). Prêté six mois à Willem II aux Pays-Bas de janvier à juin 2019, il a définitivement été transféré dans le club de Tilburg l’été dernier pour seulement 250.000 euros. En 45 matchs toutes compétitions confondues, il a inscrit 19 buts et délivré 9 passes décisives. Attaquant assez complet, il pourrait être la perle rare tant recherchée ces dernières années du côté de l’ASSE. Avec encore deux ans de contrat, il devrait être vendu pour au minimum 3 ou 4 millions d’euros.

Des potentiels à confirmer (22 à 25 ans)

Toni Martinez (23 ans, Famalicao, estimé à 1,6 million d’euros) : Formé au FC Valence puis transféré pour 3 millions d’euros à West Ham en 2016, ce droitier a connu plusieurs prêts (Oxford United, Real Valladolid, Rayo Majadahonda, CD Lugo) avant de signer un contrat de trois ans avec le club de Famalicao l’été dernier. Auteur de 14 buts et 6 passes décisives pour sa première saison au Portugal, ce puissant attaquant a prouvé qu’il était capable d’être un redoutable buteur dans un championnat réputé. Plutôt bon techniquement, il sait participer au jeu et possède également une bonne lucidité devant le but.

Klauss (23 ans, TSG Hoffenheim, estimé à 2 millions d’euros) : Prêté par Hoffenheim à LASK depuis un an et demi, cet attaquant brésilien s’est révélé cette saison notamment grâce au bon parcours en Europa League du club autrichien. Avec 20 buts et 4 passes décisives au compteur en 45 rencontres, il a marqué des points et s’est montré assez précis. Il est encore perfectible mais possède un réel potentiel pour devenir un bon attaquant.

Shon Weismann (24 ans, Wolfsberger, estimé à 2,4 millions d’euros) : Lui aussi joueur d’un club autrichien, il s’est montré encore plus tueur devant le but que son compère précédent. Auteur de 37 buts et 8 passes décisives en 40 matchs toutes compétitions confondues, il sort d’une excellente saison et risque d’attirer pas mal de convoitises. Arrivé gratuitement l’été dernier en Autriche en provenance du Maccabi Haifa, il n’aura pas tardé à se faire un nom dans le pays de Mozart. Bon des deux pieds, il manque encore un peu de coffre mais peut devenir un bon attaquant de notre championnat. De plus, il ne reste à cet international israélien qu’une seule année de contrat, ce qui devrait pousser son club à vouloir réaliser une bonne plus-value dès cet été. 4 millions et il est à nous ?

Federico Bonazzoli (23 ans, Sampdoria, estimé à 1,6 million d’euros) : Il était l’un des avants-centres italiens les plus prometteurs de sa génération mais n’a pas encore confirmé tout son potentiel. Recruté en 2015 par Sampdoria pour 4,5 millions à l’Inter Milan, il a été prêté à plusieurs reprises dans des clubs de Serie B et n’a rien montré de flamboyant (74 matchs, 11 buts/5 passes décisives). Cette saison, il n’a pas vraiment eu beaucoup de temps de jeu avec la Samp (739 minutes) mais a tout de même trouvé le chemin des filets à 6 reprises en Serie A. Avec une seule année de contrat restante, il entrera probablement dans les moyens de l’ASSE. Sélectionné à 57 reprises avec les différentes équipes de jeunes de l’Italie (26 buts), il a du talent mais celui-ci n’a jamais été exploité à sa juste mesure. Un transfert définitif chez les Verts pourrait-il l’aider à éclore au plus haut-niveau ?

Les joueurs proche de la maturité (25 à 28 ans)

Steve Mounié (26 ans en septembre, Huddersfield, estimé à 6,5 millions d’euros) : Transféré pour 13 millions d’euros de Montpellier à Huddersfield il y a trois ans, l’international béninois (20 sélections, 6 buts/une passe décisive) a du mal à s’imposer en Angleterre même s’il possède des statistiques intéressantes (95 matchs, 19 buts/7 passes décisives). En Ligue 1, il avait clairement marqué les esprits en se montrant vraiment prolifique avec Montpellier (37 matchs, 14 buts/3 passes décisives) et garde un belle cote. Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec le club anglais, son prix a bien descendu et il pourrait aujourd’hui entrer dans les clous stéphanois si le club arrive à se libérer de ses gros salaires. Une offre de 5 millions d’euros sera probablement suffisante pour convaincre le club de Championship de le laisser filer.

Mehdi Taremi (28 ans, Rio Ave FC, estimé à 3,2 millions d’euros) : Ayant évolué en Iran quasiment toute sa carrière, cet international iranien (43 sélections, 18 buts/8 passes décisives) a quitté son pays il y a peu. Joueur d’Al Gharafa (Qatar) de janvier 2018 à juin 2019, il vient de réaliser une très bonne première saison au Portugal (37 matchs, 21 buts/5 passes décisives). Arrivé librement, il sortait également d’une belle saison au Qatar où il avait inscrit 16 buts et délivré 9 passes décisives en 37 rencontres. Dans son pays natal, il est un talent reconnu et affiche, là aussi, de très belles statistiques (110 matchs, 55 buts/21 passes décisives). Partout où il passe, il s’adapte et prouve rapidement ses qualités de buteur. Possédant une seule année de contrat avec son club actuel, il devrait coûter entre 3 et 5 millions d’euros. Un peu cher pour un joueur de son âge ? Je ne pense pas puisqu’il sera une valeur ajoutée importante et peut écrire une belle page de sa carrière à l’ASSE.

Matej Vydra (28 ans, Burnley, estimé à 4 millions d’euros) : Recruté pour un peu plus de 12 millions d’euros à Derby County il y a deux ans, ce buteur a eu du mal à s’imposer en Premier League (39 matchs, 4 buts/4 passes décisives). Pourtant, son talent n’est plus à louer en Angleterre puisqu’il était un avant-centre redouté en Championship (187 matchs, 65 buts/22 passes décisives). International tchèque depuis 2012, il compte 26 sélections pour 5 buts. Comme de nombreux autres joueurs cités ici, il ne lui reste plus qu’une année de contrat et ne devrait donc pas coûter très cher au vu de ce qu’il pourrait rapporter sur le terrain. Bon des deux pieds, rapide et prolifique, on le signe de suite ?

Joel Pohjanpalo (26 ans en septembre, Bayer Leverkusen, estimé à 2 millions d’euros) : Sélectionné à 32 reprises avec la Finlande (7 buts/1 passe décisive), ce grand blond n’a jamais vraiment eu sa chance à Leverkusen (22 matchs, 8 buts) malgré un instinct de buteur non négligeable. Victime de plusieurs blessures, il semble un peu fragile mais a montré en début d’année qu’il n’avait pas vraiment de mal sur un terrain. Prêté fin janvier à Hambourg en deuxième division allemande, il a inscrit 9 buts en seulement 14 rencontres. Malgré un gabarit imposant, il n’est pas trop lent et s’appuie surtout sur des qualités de finisseur vraiment intéressantes. La Bayer ne devrait pas se montrer trop exigeant à son sujet et l’ASSE pourrait le récupérer pour une somme comprise entre 2 et 4 millions selon moi.

ARTICLES SIMILAIRES

Mercato : Les dernières indiscrétions dans le dossier Mohamed

Tic tac, tic tac... L'heure tourne, les jours passent et Mostafa Mohamed n'est toujours pas un joueur de l'ASSE. Suivi depuis plusieurs semaines par...

Une sculpture près du Chaudron en hommage à Robert Herbin !

Parti rejoindre d'autres légendes du sport français le 27 avril 2020, Robert Herbin va recevoir un bel hommage de la part de la ville...

Sondage : Claude Puel est-il toujours l’homme de la situation à l’ASSE ?

Après une défaite 5-0 dans le derby, la question se pose. Pour autant, Claude Puel a affiché un nouvel air déterminé en conférence de...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -