News Point Presse

Honorat donne les raisons de son départ

crédit photo : sb29.bzh

Vendu 5 millions d’euros par l’ASSE au Stade Brestois cet été, Franck Honorat s’est exprimé récemment dans les colonnes du quotidien Ouest-France. L’ancien ailier stéphanois donne les raisons de son départ et explique qu’il voulait retrouver un club familial, terme pourtant régulièrement utilisé pour parler de l’ASSE.

Brest le voulait vraiment

« Avec Brest, j’ai tout de suite senti qu’on était sur la même longueur d’ondes. Ils ont fait énormément d’efforts pour pouvoir m’avoir, et j’ai senti que j’étais désiré dans ce club plus que d’autres.« 

Retrouver un club familial

« J’avais aussi envie de retrouver ce que j’avais perdu en partant de Clermont, un club familial dans lequel je suis heureux. C’est important pour moi de me sentir bien également en dehors du terrain. Si je suis bien dans cette ville avec mes amis, ma femme… Je sais que je vais être performant sur le terrain. Le meilleur reste à venir, ça va être une belle aventure.« 

Pas le meilleur début à l’ASSE

« À Sainté, ça a été un peu compliqué en début de saison. Mon début de préparation a été moyen et j’ai eu deux grosses blessures, dont une fracture de la mâchoire avec commotion cérébrale qui m’a un peu freiné. »

Un temps de jeu restreint à l’ASSE s’il était resté ?

« Quand le coach Puel est arrivé, j’ai commencé à jouer, mais je savais que ça allait être plus compliqué pour moi cette saison au niveau du temps de jeu. C’est pour ça que j’ai fait ce choix de carrière. Je suis encore jeune, mais le foot va très vite. La saison dernière, j’ai fait 19 matches en tout, dont 12 en championnat. Je sais qu’il faut que je les confirme, et j’ai les capacités pour cela. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :