News

Guilavogui : « Galtier avait réussi à fédérer un groupe à Saint-Étienne »

Formé et découvert aux yeux du grand public à l’ASSE, Josuha Guilavogui coule des jours heureux depuis près de sept ans à Wolfsburg en Allemagne mais s’est remémoré dernièrement ses années stéphanoises dans une interview accordée à Dessous des Verts. Le milieu défensif de 30 ans a notamment évoqué l’apport de Christophe Galtier et les raisons de sa réussite à Saint-Étienne. Extraits.

À la limite de partir avant d’exploser à Sainté

« Je veux aussi remercier Christophe Galtier. J’ai vécu une très belle aventure à Saint-Étienne mais elle avait mal commencé car on ne comptait pas sur moi. Quand t’es le seul de ta catégorie à partir en équipe de France et que tu vois que les autres sont tous en train de jouer en pro. Moi j’étais encore en CFA, je me suis demandé s’il fallait que je parte. J’avais l’impression de ne pas récolter les fruits de tout ce que j’avais semé alors que d’autres pas meilleurs que moi s’entraînaient en pro, avaient déjà un contrat pro. »

La confiance de Galtier

« C’est quand Alain Perrin est parti que Christophe Galtier m’a fait confiance. Je sentais qu’il comptait vraiment sur moi. Il me parlait beaucoup et m’a mis le pied à l’étrier. Je suis encore aujourd’hui en très bons termes avec lui, on s’envoie des messages de temps en temps. Il est pour moi actuellement le meilleur entraîneur français. Franchement, chapeau Monsieur ! »

Une bande de potes

« Christophe Galtier avait réussi à fédérer un groupe à Saint-Étienne. On était les premiers à déjeuner ensemble le matin. On était avant tout une bande de potes. Mais vraiment ! Dans un vestiaire, t’as beaucoup de composantes : les anciens, ceux qui sont entre deux générations, les jeunes. Je me souviens qu’il y avait Jérémy Clément, Papy, Romain Hamouma, Loïc, La Brise. Ils jouaient au tarot. Nous on les chambrait, on mettait la musique. On était une bande de potes et on avait plaisir à se retrouver. Je pense que c’est ce qui a fait la différence. Je n’oublierai jamais le moment le moment où on a célébré tous ensemble dans la ville notre victoire en Coupe de la Ligue. »

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :