Gasset revient plus en détail sur son passage à l’ASSE

Jean-Louis Gasset avait prévenu il y a de cela quelques jours en conférence de presse qu’il allait revenir sur son passage à l’ASSE au moment d’affronter les Verts et il a tenu parole. En effet, le coach bordelais s’est longuement exprimé hier en conférence de presse sur sa saison et demi passée dans le Forez. Un discours sincère qui montre à quel point il a été marqué, dans le bon sens du terme, par son aventure stéphanoise.

Première mission réussie

« Lors de ma première mission à l’ASSE, on a vécu six mois extraordinaires, on redonné le goût à des gens, on a redonné l’espoir. On a redonné la vie à un stade. La deuxième mission, c’est : « est-ce qu’on peut faire l’Europe ? » En ayant fait les six mois qu’on vient de faire, si on y rajoute un petit plus, on se donne plus de chances de finir dans les quatre ou cinq premiers. On rajoute Khazri, on rajoute Kolo et on finit européen. On lève l’option pour Cabella, d’accord, OK. Il fallait donner 5 ou 6 millions à Marseille, il a été vendu 12 millions en Russie… »

Un groupe réduit pour la deuxième saison

« Sur la deuxième saison, en accord avec les présidents, on part sur un groupe de 15 pros. 15 joueurs professionnels ! Je dis que s’il n’y a pas l’Europe, ce n’est pas la peine d’avoir 25 joueurs. 15 professionnels ! J’avais vu la Gambardella, je savais qu’il y avait du talent. On a commencé à faire jouer Saliba, Fofana, Camara et Abi. Tous ces jeunes qui faisaient la différence en Gambardella. Tout ce que j’ai fait l’a été totalement en accord avec la direction. Totalement ! Je n’ai que des bons souvenirs à Saint-Étienne et je reverrai tout le monde demain avec plaisir. »

Deuxième mission réussie aussi

« J’avais quinze pros, c’était une armée. Une armée ! Je ne dis pas qu’on était la meilleure équipe, mais des hommes. On a vécu un truc. Quand on s’est séparé, tout le monde pleurait. Il y en a encore qui vont être là demain. On m’a demandé deux missions, j’ai accompli les deux missions. Si ça avait paru exagéré, les gens m’auraient dit : « Jean-Louis, on ne peut pas aller là où tu veux. » Peut-être qu’on n’aurait pas redressé la barre comme on l’a fait. Et peut-être que Saint-Étienne ne serait pas en première division… »

Une équipe qui va de mieux en mieux

« Je vois jouer Mathieu Debuchy, c’est un exemple, c’est un guerrier, c’est un gladiateur. On va s’embrasser avant et après le match demain mais pendant, je sais où on va ! Vous voyez Kolo, vous voyez Khazri, Hamouma… C’est que des bons joueurs ! Cela va aller de mieux en mieux. Regardez l’équipe ! Ils commencent à retrouver des joueurs avec de l’expérience. Ils ont trouvé l’équilibre, depuis trois matches ils jouent de mieux en mieux. Ils ne prennent plus de but et ils vont repartir à un moment ou un autre. J’espère que ce sera après Bordeaux ! »

propos recueillis sur poteaux-carres.com

ARTICLES SIMILAIRES

Nouvelle arrivée au centre de formation !

L'ASSE poursuit sa quête de talent pour son centre de formation et a fait signer dernièrement un nouvel accord de non-sollicitation à un jeune...

Camara encensé par Puel !

Aligné à un poste inhabituel de défenseur central dimanche à Strasbourg, Mahdi Camara a réalisé une bonne prestation et Claude Puel n'a pas manqué...

Mercato : L’ASSE intéressée par un ancien talent de la Ligue 1

L'ASSE souhaite se renforcer à plusieurs postes lors de ce mercato hivernal et multiplie donc les pistes dans cette optique. D'après les informations du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -