Passé par l’AS Saint-Etienne entre 2004 et 2007, Frédéric Piquionne est désormais un observateur assidu des championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2, celui-ci étant devenu commentateur pour Amazon Prime en 2023.

Bien que passé sous le maillot des Vilains, celui qui s’était qualifié « d’esclave » sous le maillot vert est forcément resté attentif à la saison stéphanoise.

L’occasion, pour lui, d’évoquer, sur le site de la Ligue 2, son ressenti sur la saison que les Verts nous ont fait vivre : « Avec des hauts et des bas, comme l’équipe ! Ça a été une saison très irrégulière. A partir de l’éviction de Laurent Batlles, je pense qu’il y a eu une prise de conscience. Olivier Dall’Oglio a trouvé les mots et a permis à cette équipe de trouver une certaine stabilité. L’ASSE prenait énormément de buts (18 en 17 matchs avant l’arrivée d’Olivier Dall’Oglio) et il a réussi à corriger cela au point de terminer meilleure défense du championnat (31 buts encaissés). On a aussi vu un jeu attrayant et un joueur venu avec plein d’allant au mercato hivernal : Irvin Cardona. Ça a été le joueur, le facteur X de cette équipe sur la fin de saison. Mais ce n’était vraiment pas gagné de voir cette équipe être en course pour la montée.« 

L’ancien attaquant des Verts a également livré son plus beau moment de la saison. Un moment partagé sans doute par de nombreux supporters des Verts.

« Le but d’Ibrahima Wadji ! C’est forcément le moment fort de la saison puisque c’est celui qui permet à l’ASSE d’accéder à la Ligue 1. Son but m’a fait penser à celui de Damien Bridonneau, qui avait permis au club d’être sacré champion en 2004. Vingt ans après, c’est un beau symbole ! »