Jour de grande première pour Olivier Dall’Oglio, particulièrement attendu pour son premier match à la tête de l’AS Saint-Etienne. Un match qui sentait la poudre entre deux grands clubs en pleine crise depuis quelques semaines, bien que la situation soit plus alarmante du côté des Girondins de Bordeaux, relégables au coup d’envoi de cette rencontre.

Si les Stéphanois avaient particulièrement bien débuté lors des 30 premières minutes, ceux-ci se sont éteints au fil de cette rencontre. Une seule occasion sera à mettre à l’actif des Stéphanois avec un tir cadré d’Ibrahim Sissoko en fin de rencontre, bien qu’un pénalty ayant été oublié en première période.

Les Stéphanois rentrent donc avec un point miraculeux après avoir subi les assauts bordelais pendant plus de 60 minutes. Bien qu’il est encore trop tôt pour observer les changements avec la nomination d’ODO à la tête de l’ASSE, le point positif de cette soirée (à relativiser), est la fin de la série négative côté Stéphanois.

Un point du match nul qu’il faudra désormais bonifier face à Bastia mardi soir.