Exclu : Krasso décrypté par ses anciens coéquipiers !

crédit photo : asse.fr

Hier, l’ASSE a officialisé l’arrivée de l’attaquant du SAS Epinal, Jean-Philippe Krasso. Assez méconnu du grand public, ce buteur de bientôt 23 ans va découvrir le haut-niveau chez les Verts. Afin de vous le présenter, nous avons décidé d’interroger trois de ses anciens coéquipiers spinaliens. Jeremias Tango, David Luvualu et Adel Berkane ont eu la gentillesse d’accepter notre invitation et nous dressent donc le portrait de la nouvelle recrue stéphanoise.

Comme tu le sais, l’ASSE a enregistré l’arrivée de Jean-Philippe Krasso, ton ancien coéquipier à Epinal. Peux-tu rapidement nous le décrire ?

Jeremias : Jean-Philippe est un mec attachant, il est gentil, marrant et sait mettre l’ambiance dans le vestiaire. Il a toujours le sourire mais c’est surtout un bosseur qui ne calcule pas ses efforts sur le terrain.

David : C’est quelqu’un de calme, très réfléchi. Il est très à l’écoute. C’est un très bon coéquipier, un bon ambianceur, il est toujours souriant. C’est aussi un très grand danseur (rires). Je lui ai dis d’ailleurs d’en prévoir pour fêter ses buts à Geoffroy-Guichard !

Adel : Honnêtement, je n’ai jamais joué avec un joueur offensif aussi fort, c’est le meilleur coéquipier avec lequel j’ai joué offensivement. Il est complet, sur le terrain il ne parle pas, il transpire pour l’équipe. Il est technique et percutant. Dans le vestiaire c’est un bon ambianceur, il est marrant, souriant et surtout, c’est un très très grand danseur !

Selon toi, a-t-il les qualités pour s’imposer en Ligue 1 sachant qu’il n’a jamais évolué à un tel niveau ?

Jeremias : Pour moi il a les qualités pour s’imposer en Ligue 1. Après pour cela, il faut plus que des qualités et Jean-Philippe a ce qu’il faut. S’il continue à bosser et qu’il est toujours fort mentalement, je suis persuadé qu’il pourra s’imposer à Saint-Etienne.

David : Honnêtement, il a les qualités mais après faut qu’il travail aussi. Il ne va peut-être pas s’imposer directement mais au fil de la saison il peut devenir un joueur important. Il a toutes les qualités pour : rapide, puissant, technique. C’est un gros potentiel, il a tout : physique, technique, puissance, rapidité.

Adel : Franchement j’en doute pas. Ça s’est vu sur les matchs en Coupe de France. C’est un joueur qui ne se met pas la pression et à partir du moment où il n’a pas de pression, il joue à son meilleur niveau. J’ai pas de souvenirs de l’avoir vu en difficulté même contre les clubs professionnels. Après il faudra qu’il engrange de l’expérience mais là il va progresser avec un bon coach et de bons coéquipiers.

Y a-t-il un joueur en Ligue 1 ou en Europe dont le profil te rappelle celui de Jean-Philippe ?

Jeremias : Jean-Philippe a un jeu pas très commun, pour moi il sait tout faire à son poste. Il me fait penser un peu à Karim Benzema. Il peut marquer, faire marquer ses coéquipiers, faire jouer son équipe, dribbler, être bon dans les déplacements, être un bon point d’appui, être bon en profondeur… Un attaquant moderne qui sait tout faire quoi.

David : Il me fait penser à Wilfried Bony époque Manchester City avec ses grosses cuisses (rires). Sinon en Ligue 1 il n’y a pas trop de profils qui lui ressemble je trouve.

Adel : Il n’y a pas beaucoup de joueurs en Ligue 1 qui lui ressemble. Capable d’avoir une facilité d’élimination, de dribbles, de passes malgré son gabarit imposant. C’est vraiment un joueur complet, il arrive à faire ce qu’il veut. Il a son style à lui. D’ailleurs il a un geste spécial qu’il maîtrise parfaitement, c’est le double-contact. Il vous le montrera à Saint-Etienne.

Selon toi, fait-il partie des meilleurs attaquants de National 2 malgré ses statistiques pas vraiment impressionnantes ?

Jeremias : Malgré ses statistiques, c’est le meilleur attaquant de National 2. Il marque des buts importants et sur tous les buts qu’on a marqué cette saison il était souvent le joueur qui trouvait l’ouverture ou faisait le bon déplacement. C’est aussi un bon premier défenseur, il soulage énormément les milieux et la défense grâce à sa discipline.

David : Oui largement, même s’il ne marque pas beaucoup. C’est un joueur qui a l’instinct de faire marquer ses coéquipiers, pas forcément l’instinct de tueur.

Adel : Bien sur, même si la réussite lui a manqué cette saison. Il lui a juste manqué ce petit côté tueur.

Sur quels aspects peut-il encore progresser ?

Jeremias : Il doit un peu plus penser à lui car même s’il peut marquer il préfère donner la balle à son coéquipier pour que lui marque. Comme on le sait, au très haut-niveau on regarde énormément les statistiques donc ça sera un point à améliorer pour Jean-Philippe.

David : La finition. Il m’a fait louper plusieurs passes décisives cette saison (rires). Non sérieusement c’est un joueur vraiment complet : protection de balle, dribbles, passes, agilité, souplesse. Il a quasiment tout.

Adel : Devant la cage, il doit encore un peu travailler. Dos au jeu également il peut encore un peu progresser mais sinon vraiment la finition oui.

Pour finir, as-tu un dernier petit mot à glisser à ton ancien coéquipier ?

Jeremias : Mr Krasso bonne chance, j’ai confiance en toi, montre à tout le monde ce que nous savons déjà. Je te suivrai et j’espère te revoir bientôt. Force à toi, on est ensemble !

David : Merci à lui pour ce parcours en Coupe de France, il a beaucoup compté. Bonne chance à lui et qu’il n’oublie pas : d’Abidjan jusqu’au Chaudron.

Adel : J’ai confiance en lui, on le soutiendra tous de notre côté par la pensée, on sera sa force, on sera toujours derrière lui. Qu’il boss et il s’adaptera vite. On a confiance en lui et qu’il éclate tout !

Nous tenons à remercier nos trois spinaliens pour leurs réponses et le temps qu’ils nous ont accordé.

ARTICLES SIMILAIRES

Le cri du cœur d’un fidèle supporter des Verts !

Ayant lancé un cri du cœur récemment en commentaire sur notre site, Maurice, un supporter des Verts de 62 ans qui suit le club...

Billet d’humeur : Quel onze type pour les Verts ?

Depuis le début de la saison, Claude Puel a du faire face à de nombreuses absences ou suspensions et a ainsi utilisé trente joueurs...

Anecdote : L’analyste vidéo de Brest connaissait déjà bien Gourna !

Dans un dossier consacré aux conséquences dans le football réel du jeu Football Manager, le quotidien Ouest-France donne la parole à un analyste vidéo...

1 COMMENTAIRE

  1. Il nous manque un attaquant vif rapide. On a le jeune Wagner. Si un club comme Marseille le veut cest quil est très bon. Alors PUEL donne lui sa chance. Alv

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -