Nous avons appris aujourd’hui par le biais d’un arrêté du ministère de l’économie que les parts de l’ASSE que l’État possédait ont été rachetées par Croissance Foot pour 2 millions d’euros. Pour rappel, Croissance Foot était la holding de Roland Romeyer et d’Adao Carvalho au moment du rachat de 50 % des parts de l’ASSE en 2004. Cependant, les parts d’Adao Carvalho ont été saisies par l’État à la suite de sa condamnation pour recel d’abus de bien social et tentative de blanchiment. En d’autres termes, l’État disposait de 22% de l’ASSE.

Mais cet arrêt du ministère de l’économie change la donne. Roland Romeyer est donc désormais, via Croissance Foot, propriétaire de 50% du groupe ASSE. Ce changement dans l’actionnariat pourrait être une aubaine pour la vente du club.

En effet, le fait que l’État avait saisi une partie de l’ASSE pouvait être un élément bloquant dans une possible cession. La question reste de savoir si le rachat de ces parts par Romeyer a été fait pour faciliter la vente ou pour faire une plus-value encore plus grande. La somme investie par Croissance Foot semble faible, même pour un club de L2…