Plusieurs observateurs du football, et plus particulièrement de notre Ligue 1, se sont penchés dernièrement sur le licenciement à venir de Claude Puel à l’ASSE et comme pour plusieurs supporters stéphanois, les avis divergent. Petit tour table des différentes réactions entendues depuis hier.

Des torts partagés pour Dufy

Guillaume Dufy sur la chaîne L’Équipe : « Il entraînait qui Puel ? Saint-Étienne ! C’est quand même un club lunaire Saint-Étienne ! Un club qui change souvent d’entraîneur et de directeur sportif. C’est un club d’une instabilité sans nom qui pour l’ensemble de son œuvre mériterait de descendre en Ligue 2. Pour les dirigeants actuels, pour les présidents… Ils accumulent les conneries ! Puel se plante, le constat est malheureux, mais il n’a quand même pas une équipe exceptionnelle, un effectif de dingues. Mais lui aussi est responsable. Il a mis à l’écart Stéphane Ruffier mais également des joueurs comme Wahbi Khazri et Ryad Boudebouz. Des lofteurs qui sont titulaires aujourd’hui. »

Un limogeage obligatoire selon Rouyer

Olivier Rouyer sur la chaîne L’Équipe : « J’ai l’impression que la politique que Claude Puel a mené à l’ASSE lui retombe en plein dans la figure. Il n’y a pas d’autre choix que de l’écarter pour refluidifier le club. Les supporters ne sont plus là alors que Dieu sait que les supporters, ça a de l’importance ! On sent qu’il y a quelque chose qui est contre Claude, contre ce qu’il a mis en place. On ne peut pas faire autre chose que de limoger l’entraîneur. On a envie qu’il y ait une coupure. Ce n’est pas pour autant que maintenant les Verts vont gagner tous les matchs mais il fallait une coupure. Ce que vit l’ASSE est très, très compliqué. Les Verts ont besoin de quelque chose de neuf. Ils ont besoin de sentir une autre herbe. À chaque fois que je suis allé commenter les matchs à Saint-Étienne, j’ai senti quelque chose de spécifique. Il y a une forme d’union entre tout le monde. Là il y a besoin de retrouver cette force. »

Trémoulinas ne voulait pas de Puel chez les Verts

Benoît Trémoulinas sur la chaîne L’Équipe : « Lorsqu’on voit la débâcle face à Rennes. Défensivement, c’était les portes ouvertes, tactiquement ça a été une catastrophe avec un grand écart entre les lignes. Dès le début, j’étais contre la venue de Claude Puel. Il est arrivé, ça s’est vérifié. Il a voulu mettre les anciens au placard, il les a mis. Il y a eu l’affaire Ruffier qui a été au final très mal gérée, parce que est-ce que ça a changé quelque chose ? Non, on s’est séparé d’un très grand gardien, qui aurait pu aujourd’hui faire beaucoup pour le club. Alors oui, il a son caractère, il est comme il est « Ruff » mais ça reste un très grand gardien. Il s’est dit je vais faire avec les jeunes, parce que le message de Puel passe toujours mieux avec les jeunes. Ça s’est vérifié à Lyon où ça avait été aussi compliqué avec l’effectif de stars. Au final, ça n’a pas pris, pourquoi ? Il a jeté en pâture des jeunes qui n’avaient aucune expérience, quasiment aucun match en Ligue 1. Au final, dans une équipe, lorsqu’il y a trop de jeunes et que ça manque d’expérience, tu te retrouves 20ème de Ligue 1, tout simplement. Maintenant, il faut trouver quelqu’un qui soit surtout bon dans le management et qui remet les cadres au centre du projet. On a besoin d’expérience, de donner du crédit à des joueurs qui connaissent le club comme des Wahbi Khazri, Romain Hamouma qui se sont retrouvés à la cave dès le départ du projet Puel. »

Puel loin d’être le premier responsable de la crise d’après Vendroux

Jacques Vendroux sur France Bleu Saint-Étienne Loire : Cela m’a fait beaucoup de peine parce que Claude Puel n’est absolument pas le premier responsable de cette déroute stéphanoise depuis le début de la saison. Claude Puel est un excellent entraineur, il l’a prouvé, humainement c’est une magnifique personne que je connais très bien. Je trouve que c’est assez injuste parce que l’équipe de Saint-Étienne, malheureusement pour des raisons financières, ne s’est pas renforcée. Les dirigeants ne veulent pas investir, ils n’arrivent pas à vendre le club. Ils ont quand même la responsabilité d’une entité, un des clubs les plus populaires de France. C’est un club qui est aimé et respecté et pour l’instant ils sont à côté du sujet. Non pas à cause de l’entraineur, mais je pense qu’ils demandent trop d’argent pour cette institution ou alors il n’y arrive pas parce que ça n’intéresse pas grand monde de récupérer « moyennant finance » le club des Verts. »

Noël approche à grand pas, donc si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.