David Wantier évoque Gasset, Puel et dresse son bilan à l’ASSE

crédit photo : asse.fr

L’ancien directeur de le cellule de recrutement de l’ASSE, David Wantier, s’est confié aujourd’hui dans le journal L’Équipe et est revenu sur son passage chez les Verts. Il évoque notamment la nouvelle politique sportive de Claude Puel, qu’il juge dangereuse, et parle de ce qu’il a réalisé en tant que boss du recrutement.

Puel a affirmé qu’il n’y avait aucun actif à son arrivée

« On avait fait venir Youssouf, Moukoudi, Bouanga et Honorat dans l’été. On avait aussi prolongé, pour au moins trois ans, tous les contrats des talents issus de la formation, comme Saliba, Fofana, Abi ou Nordin. Mais si Claude estime qu’il ne s’agit pas d’actifs, alors il a raison. »

Le modèle Gasset destructeur pour l’ASSE ?

« Il est viable, s’il obtient des résultats, assortis de ventes chaque année, pour équilibrer le budget. Sa conséquence, ça a été une 7ème, puis une 4ème place, et les ventes de Selnaes, Cabella et Saliba, entre autres. Il ne faut donc pas jeter à la poubelle du jour au lendemain ce qui a marché la veille. Là où je suis d’accord avec Claude, c’est que ce modèle ne fonctionne pas s’il termine 17ème. Les droits télé ne sont plus les mêmes. Après, il y a la crise du Covid-19, à laquelle personne ne peut rien, et maintenant, celle de Mediapro. »

Pas d’entente avec Puel ?

« Il a été nommé manager général, et donc avec des prérogatives qui étaient les miennes. Cela m’obligeait à me mettre en retrait. Après le mercato d’hiver, j’ai compris que je ne faisais pas partie de son projet alors que j’étais pour sa venue. Claude a sa ligne de conduite et j’avais le sentiment de ne pas pouvoir l’infléchir. Il m’apparaît dangereux de passer d’un extrême à l’autre. L’avenir nous dira si Claude a raison. »

Un bilan correct ?

« Ma mission consistait à répondre aux besoins sportifs exprimés par l’entraîneur tout en respectant un cadre financier. Je n’ai jamais décidé seul de la venue d’un joueur. Diony c’est moi, pour 7,25 millions d’euros, pas pour 15 millions. C’était aussi un choix collégial, validé notamment par l’entraîneur de l’époque (Oscar Garcia). J’assume cet échec, que le recrutement ne soit pas une science exacte, comme mon bilan. En cinq ans, le club a acheté pour 62 millions, vendu pour 94 millions, bonus compris et hors Fofana, et il s’est classé entre la 4e et la 8e place. »

ARTICLES SIMILAIRES

Mercato : Une proposition formulée à l’ex-futur Messi ?

L'ASSE s'active déjà en interne concernant son prochain mercato et la cellule de recrutement étudie plusieurs pistes. Selon le média espagnol Sport, l'une d'elles...

Infirmerie : Trois absences côté lillois !

Déjà absents pour le dernier match de championnat contre Lorient, Renato Sanches et Zeki Celik le seront également ce week-end pour le déplacement à...

Infirmerie : Un retour attendu la semaine prochaine

Claude Puel devrait pouvoir compter sur un retour pour le déplacement à Dijon dimanche prochain. En effet, comme le rapporte Le Progrès, l'entraîneur stéphanois...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -