L’ASSE a encore raté le coche de la victoire samedi. Dans une partie plutôt équilibrée, les Verts avaient enfin mis les bons ingrédients, nous faisant espérer enfin une saison lancée. Malheureusement, suite à un penalty concédé par Saïdou Sow, ils ne repartent qu’avec un point du stade du Hainaut, et la rage au ventre. 

Presque tous les ingrédients

Ce match était à l’image des hommes de Laurent Batlles en début de saison : illisible. 25 minutes de faible facture aussi bien d’un côté que de l’autre. Contrairement aux attentes, c’est bien Valenciennes qui a fait le jeu. Au culot et devant leur public, les joueurs de Nicolas Rabuel ont eu envie de se faire plaisir. Un bloc médian, un pressing haut sur certaines sorties de balles (9 pressings hauts réussis dans la rencontre, seulement 1 pour les Verts) et voilà VA devant avec une superbe frappe en pivot de Zinga. Les maux stéphanois semblaient alors renaître. C’était sans compter sur un peu de caractère, et d’envie. Le football leché prôné en début de saison par Laurent Batlles a même eu quelques secondes de présence, amené notamment par un Benjamin Bouchouari très volontaire pour sa première. C’est finalement Yvann Maçon qui va conclure un mouvement collectif qu’on n’avait pas vu depuis longtemps chez les Stéphanois. Maçon buteur puis passeur pour un Jean-Philippe Krasso capable du meilleur avec un but d’anthologie… comme du pire.

Mais un manque de mordant

L’ASSE a encore une fois fini par craquer. En deux temps d’ailleurs. Jean-Philippe Krasso, encore lui, s’est offert une énorme occasion de conclure le score à 1-3 dans une situation similaire au deuxième but avec un face-à-face suite à un excellent appel dans la profondeur. Le choix du lob laisse beaucoup à désirer dans cette action. Ensuite, le drame intervient à la 91e minute. Fatigués ou déconcentrés, peut-être même déjà vu comme victorieux, les Verts ont oublié de se replacer sur une touche, Zinga, encore lui obtient un penalty concédé par Sow et transformé par Cuffaut. 

Crédit vidéo : instat.com / Analyse par Romain G. pour LeTalkShow Stéphanois

Frustrant, car les Verts, par leurs 14 tirs, 1,77 xG (contre 0,88 pour VA avant le penalty, 1,66 au final) et 55% de duels gagnés, semblaient enfin s’être appropriés les exigences de la Ligue 2, il faudra encore travailler pour tenir 95 minutes et enfin s’imposer. Partie remise dès demain face à Bastia avec la ferme intention de faire enfin briller à nouveau le maillot vert. 

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 41,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.