Présent ce matin sur France Bleu Saint-Etienne Loire et ce midi en conférence de presse, Claude Puel a commenté l’arrivée du buteur uruguayen, Ignacio Ramirez, dans des propos retranscris par Poteaux Carrés et Le Progrès-ASSE. L’entraîneur stéphanois semble satisfait par son recrutement mais souligne tout de même qu’il lui faudra certainement un petit temps d’adaptation. Extraits.

Un joueur qui devait initialement être vendu

« Nous ne connaissions pas Ignacio Ramirez dans la prospection, c’est vrai. Mais dans la dernière semaine du mercato, beaucoup de choses bougent. Ce n’était pas un joueur qui était dévolu a priori pour être prêté. Il devait être transféré donc « ce n’était pas pour nous. » Mais finalement on a pu obtenir son prêt de la part de son club de Liverpool. »

Un profil d’avant-centre intéressant

« C’est un joueur qui est intéressant car c’est un vrai avant-centre axial qui reste dans la surface, qui est toujours au point de chute, qui a une bonne gestuelle devant le but. C’est un joueur intelligent, qui se place bien, qui se déplace bien. Ce n’est pas un grand dribbleur, ce n’est pas un joueur qui percute. Par contre, c’est un finisseur. Quand il y a le ballon qui traîne, il a le sang froid nécessaire devant le but, avec du relâchement. J’espère qu’il n’aura pas une pression particulière car la différence doit se faire collectivement. »

L’intégrer le plus vite possible

« On sait que c’est la première fois qu’il quitte son pays. J’espère qu’il va pouvoir très vite s’acclimater. Il change de pays mais également de football. En Ligue 1 il y a beaucoup plus de densité, beaucoup moins d’espace que dans le championnat uruguayen. Il a très vite participé aux entraînements avec le groupe. On essaie de l’intégrer le plus vite possible, et pour l’instant, cela se passe bien. Il faut faire attention car il y’a beaucoup de changements pour lui. »