Bien que la rencontre se soit disputée ce vendredi, il était important de prendre quelques jours de recul pour évaluer la prestation des joueurs stéphanois face à Rodez. Après avoir mis l’émotionnel de côté, voiciles notes des joueurs pour ce ASSE – Rodez !

Larsonneur (5) : Longtemps incertain pour cette rencontre, le portier stéphanois a finalement tenu sa place dans la cage stéphanoise. Peu mis en danger par les Ruthénois, il n’est pas fautif sur le but de l’égalisation. L’ancien joueur de Valenciennes a fait le job quand il le fallait.

Briançon (5) : S’il a remporté de nombreux duels pendant cette rencontre, le capitaine stéphanois demeure toutefois fautif sur l’égalisation du RAF. Une note qui aurait pu être plus élevée s’il n’avais pas commis cette erreur, le capitaine stéphanois ayant même été à l’origine du but stéphanois.

Nadé (7) : Le joueur formé dans le Forez vit décidément une véritable renaissance depuis l’arrivée de Dall’Oglio à l’ASSE. Très solide défensivement, buteur sur corner, le rock de 25 ans est incontestablement l’homme du match.

Appiah (5) : Titularisé à la place d’Yvann Maçon, l’ancien nantais a mis un peu de temps pour rentrer dans son match. S’il s’est amélioré au fil des minutes, il n’a pas réussi à apporter offensivement comme l’a fait Maçon pendant cette seconde partie de saison.

Pétrot (4) : Encore trop timide offensivement, Léo Pétrot a tout de même livré une performance sérieuse d’un point de vue défensif. Malheureusement, le joueur passé par Lorient a dévié dans son camp la seule frappe cadrée ruthénoise.

Chambost (4) : Maillon essentiel d’Olivier Dall’Oglio depuis son arrivée à l’ASSE, Chambost semble accuser le coup sur ces dernières rencontres. Moins influent dans le jeu stéphanois, le numéro 14 de l’ASSE aura eu le mérite de se battre jusqu’à la fin, à défaut de bien diriger le jeu de son équipe.

Moueffek (5) : Plutôt en vue lors du premier acte de cette rencontre, Moueffek s’est éteint au fil de la soirée. Toujours aussi combattif sur le pré.

Monconduit (6) : De retour de suspension, Monconduit a su apporter sa technique et son expérience au milieu stéphanois. Véritable plaque tournante de l’entrejeu stéphanois, il a cruellement manqué à son équipe après être sorti.

Cafaro (4) : Plutôt en vue lors de cette seconde partie de saison, l’ancien ailier du stade de Reims a livré une copie à oublier lors de cette rencontre. Prenant souvent les mauvaises décisions, il n’a pas su apporter sur son côté gauche comme à son habitude.

Sissoko (5) : De retour dans le XI stéphanois après plusieurs semaines d’absence, l’ancien pensionnaire du FC Sochaux n’a pas réussi à véritablement se mettre en évidence. S’il a tenté de mettre à mal la défense du RAF, l’attaquant malien n’a pas livré sa meilleure performance face à Rodez.

Cardona (5) : Véritable atout offensif des Stéphanois depuis son arrivée, Cardona n’aura pas réussi à faire vibrer le Chaudron comme face à Bordeaux. Bien que très actif sur son aile, l’ASSE n’aura pas pu compter sur un nouveau miracle de l’attaquant prêté par Augsburg.