Actualité

ASSE 1-2 SDR : Direction la Ligue 2 !

L’ASSE était opposée ce soir au Stade de Reims dans un match capital pour sa survie dans l’élite mais n’a pas su obtenir ne serait-ce qu’un point et s’est inclinée 1-2. Avec la victoire du FC Metz, le club passe donc 19ème et donc relégable. Retour sur ce match.

Punis d’entrée mais une réaction rapide

En première période, les Verts ont rapidement craqué en encaissant un but dès la 2ème minute par l’intermédiaire de Marshall Munetsi malgré une belle parade de Paul Bernardoni. Heureusement, ils ont su réagir dix minutes plus tard en égalisant sur corner grâce à Eliaquim Mangala. Dominateurs, ils se sont par la suite procurés plusieurs occasions mais n’ont pas réussi à prendre l’avantage et sont tombés sur un Predrag Rajkovic inspiré.

Une honte

Lors du deuxième acte, les hommes de Pascal Dupraz ont livré une performance indigne d’un club de Ligue 1 et ont concédé bon nombre d’occasions de la part d’une équipe rémoise qui a déjà validé son maintien. À l’heure de jeu, Kamory Doumbia a inscrit le second but de son équipe et a condamné l’ASSE a une place de 19ème qui lui tendais les bras. Pas étonnant au vu de la saison catastrophique livrée par ceux qui devraient défendre fièrement nos couleurs. Un mince espoir réside avec la dernière journée et le déplacement à Nantes mais il faudra désormais compter sur un faux pas du FC Metz à Paris et une victoire pour jouer le maintien aux barrages. Une HONTE de plus !

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(2 commentaires)

  1. Aucun mérite de porté nos couleurs, aucune fierté et dire qu ils ont refusé l aide de beric et cabella quel déception pour tous ceux qui les a supportés pendant surtout ses trois dernières années comprendrons leurs mauvais choix dans tout les domaines que se soit gestion etc etc merci aux deux merdes de présidents d avoir laissé le club mourir à petit feu .Dégoûté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :