News

ASSE 1-2 SB29 : Des Verts amorphes punis par Charbonnier !

Opposée au Stade Brestois en ce début de samedi après-midi, l’ASSE pouvait faire un grand pas dans l’opération maintien mais s’est malheureusement inclinée deux buts à un face à un concurrent direct. Retour sur cette mauvaise performance.

La petite éclaircie venue de Khazri

En première période, les Verts ont bien démarré, ont pressé haut et ont réussi à marquer à la 13ème minute sur leur unique tir cadré (2 tentés contre 8 pour Brest/3 cadrés). Arnaud Nordin a embêté Brassier à la relance ce qui a bénéficié à Wahbi Khazri qui ne s’est pas fait prier pour marquer son septième but de la saison d’une belle frappe croisée. Par la suite, ils ont beaucoup trop laissé le ballon aux brestois et ceux-ci se sont montrés dangereux à quelques reprises dans le dernier quart d’heure. Etienne Green a d’abord réalisé une superbe parade face à Charbonnier puis a réalisé des arrêts sérieux pour éviter une égalisation de Brest. Le gardien stéphanois a même été sauvé par sa barre transversale à la 43ème minute sur une jolie tête de Cardona. À la pause, l’ASSE était donc devant mais se devait de faire mieux en seconde période pour ne pas voir son adversaire recoller au score.

Charbonnier régale !

Problème, la deuxième mi-temps a été bien pire que la première. Nos stéphanois se sont fait rouler dessus par des brestois ayant bien compris qu’ils avaient face à eux une équipe amorphe. Même si Zaydou Youssouf, Mahdi Camara et Romain Hamouma se sont procurés trois belles occasions, ce sont les joueurs d’Olivier Dall’Oglio qui se sont avérés les plus tranchants offensivement. Gaëtan Charbonnier a trompé par deux fois Etienne Green, d’abord sur un magnifique coup-franc direct puis sur un sublime enchaînement petit pont sur Moukoudi-frappe enroulée du pied droit. Le jeune portier des Verts a pourtant fait de son mieux pour éviter que son équipe sombre et a notamment réalisé deux beaux arrêts face à Cardona et Honorat. Les hommes de Claude Puel n’ont ensuite pas semblé en capacité de revenir au score mais se féliciteront tout de même sûrement d’avoir « eu des temps forts » lors de ce deuxième acte (4 frappes tentés pour 2 cadrées contre 4 tentées/4 cadrées pour Brest en deuxième période)… Loin d’être suffisant pour satisfaire tous les amoureux de l’ASSE. Pas de répit donc pour les supporters stéphanois, le maintien n’est toujours pas acquis et cette fin de saison s’annonce angoissante après cette nouvelle déconvenue. Les Verts sont quatorzièmes avec trente-neuf points, soit huit d’avance que le premier relégable, Nîmes, qui se déplacera à Lens demain. Dans les semaines à venir, ils se déplaceront à Montpellier et Lille et recevront Marseille et Dijon.

Allez les Verts !

(4 commentaires)

  1. Equipe de merde, joueurs de merde, entraîneur de merde, dirrigeants de merde! Cette équipe ne mérite pas de jouer en ligue 1 .quel investisseur voudra mettre de l’argent dans ce foutoir ? Se faire battre par une équipe comme Brest? Vous êtes la honte de ce club, PUEL tu n’as rien apporté à l’équipe basta.
    Messieurs les guignols vous etes des incompétents barrez vous. Vous avez salit limage de SAINTÉ un club mythique honte à vous tous…dégoûté à jamais.

  2. Mais comment peut-on sortir Khazri de ce match ? Une vraie folie ! C’était le meilleur joueur sur le terrain. Les changements ont foutu le match en l’air. On ne prendra aucun point jusqu’au match contre Dijon où tout peut se passer.

    1. c était peu de le dire… tu devrais plutôt dire lez moins mauvais… mais kazhri il était dépassé par les évènement mon vieux….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :