Denis Appiah a participé à son 100ème match de Ligue 2 (dont 42 avec l’ASSE) la semaine dernière face à Dunkerque. Le moins que l’on puisse dire est que cet anniversaire n’a pas été une réussite.

Celui qui est titulaire en tant que latéral droit depuis son arrivée dans le Forez, faute de concurrence, ne donne pas l’impression d’être le leader qu’il devrait être. Outre le fait qu’il ne soit clairement pas un leader technique, avec ses nombreux centres ratés, il n’est pas non plus un leader moral dans le vestiaire. En conférence de presse, il est revenu sur cet aspect de sa personnalité et souhaite désormais jouer ce role :

« Je me remets en question sur ce terme de leader. Tout le monde me dit que je suis un leader par le fait de montrer les choses. Là, j’essaie un peu de changer, de parler un peu plus, mais plus ouvertement et fort. Je donne aussi beaucoup plus d’instructions sur le terrain. Être un peu plus ferme dans ce que je veux aussi. Être un peu plus autoritaire. »

Désormais, il faut joindre le geste à la parole pour le gendre idéal du vestiaire stéphanois.